Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mojo Vision lève 51 millions de dollars pour améliorer sa lentille de contact connectée

Levée de fonds La start-up californienne Mojo Vision lève 51 millions de dollars. L'objectif de cette opération est d'améliorer sa lentille de contact connectée, encore au stade de prototype, et de renforcer son équipe d'ingénieurs. La jeune pousse travaille déjà activement avec la FDA pour proposer son dispositif aux personnes malvoyantes.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mojo Vision lève 51 millions de dollars pour améliorer sa lentille de contact connectée
Mojo Vision lève 51 millions de dollars pour améliorer sa lentille de contact connectée © Mojo Vision

La start-up californienne Mojo Vision, qui développe un prototype de lentille connectée, annonce le 29 avril 2020 une levée de fonds de 51 millions de dollars (environ 41 millions d'euros).

Le tour de table a été mené par New Enterprise Associates (NEA) avec Gradient Ventures, Khosla Ventures, Liberty Global, Struck Capital, Dolby Family Ventures et Motorola Solutions Venture Capital. Ce nouveau cycle d'investissement porte le financement total de Mojo Vision à plus de 159 millions de dollars. La jeune pousse a également annoncé que le chercheur et membre de NEA Greg Papadopoulos rejoint son conseil d'administration.

Améliorer la batterie

Cité par le magazine IEEE Spectrum, un porte-parole de Mojo Vision a précisé que cette somme servirait à financer l'amélioration du système qui alimente la lentille en énergie et à poursuivre le développement des processus de fabrication, nécessaires lorsque les lentilles entreront dans la phase d'industrialisation. La start-up californienne compte également recruter une douzaine d'ingénieurs d'ici la fin d'année. Pour l'heure, aucune date de commercialisation n'a encore été communiqué.

Ce prototype de lentille connectée a été présentée pour la première fois lors du CES 2020 à un petit groupe de journalistes. Le 16 janvier 2020, Mojo Vision dévoile au grand public "Mojo Lens" via un communiqué de presse. Sa lentille est capable d'afficher des informations textuelles, mais peut aussi de détecter des objets, suivre le mouvement des yeux, contrôler une interface ou même encore permettre de voir dans l'obscurité. D'après la start-up, "Mojo Lens" comprend un écran MicroLED dont la résolution perçue est de 14 000 pixels par pouce (ppp). Evidemment, les fonctionnalités sont loin de ce qu'il est possible de faire avec un casque HoloLens 2, on est plus proche ici de lunettes connectées comme les Focals.

Première cible : les personnes malvoyantes

Mojo Vision espère, dans un premier temps, proposer ces lentilles aux personnes malvoyantes. L'entreprise travaille donc activement avec la Federal and Drug Administration (FDA) dans le cadre de son programme de dispositifs utilisant des technologies de rupture, un programme volontaire conçu pour fournir un accès sûr et en temps opportun à des dispositifs médicaux qui peuvent aider à traiter des maladies irréversibles.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media