Molotov : Le britannique Sky investit 4 millions d'euros dans la plate-forme française de streaming

Le groupe de télévision payante anglais Sky mise sur la plate-forme française Molotov. Il vient d'investir 4 millions d'euros dans la start-up.

Partager
Molotov : Le britannique Sky investit 4 millions d'euros dans la plate-forme française de streaming

Molotov met du Sky dans son shaker. La start-up française a levé 4 millions d'euros auprès du groupe de télévision payante anglais détenu en partie par 21th Century Fox, qui édite des bouquets de chaînes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche et en Italie. "Cet investissement fait partie d'une levée de fonds plus large de Molotov et constitue le dernier en date de Sky dans des start-up innovantes", explique le groupe dans un bref communiqué.

Dynamiter le PAF

Molotov est un service de télévision par streaming lancé en France en juillet dernier. Il permet de regarder la télévision en direct et en replay via une interface innovante. L'appli en conçue en mode freemium, avec des chaînes gratuites et des bouquets et services complémentaires payants, comme les "bookmarks", pour enregistrer des programmes.

La start-up a été créée par le trio Jean-David Blanc (fondateur d'Allociné), Pierre Lescure (ancien patron de Canal+ et actuel directeur du festival de Cannes) et Jean-Marc Denoual (ancien dirigeant du groupe TF1).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS