Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Mondial de l'auto] 30 start-up de l'auto-mobilité réunies dans l'association France AutoTech

France AutoTech, jeune association réunissant des start-up françaises de l'auto-mobilité, profite du Mondial de l'auto pour se montrer. Créée il y a un an, cette association fédère aujourd'hui une trentaine de jeunes pousses et espère avoir plus de poids pour faire porter leurs idées auprès des pouvoirs publics ou des grandes entreprises.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Mondial de l'auto] 30 start-up de l'auto-mobilité réunies dans l'association France AutoTech
France AutoTech dispose d'un stand de 300 m2 dans le hall mobilité du Mondial de l'auto. © Léna Corot

France AutoTech a profité du Mondial de l'auto pour sortir du bois. Fondée courant 2017, cette association réunissant des start-up de l'écosystème "autotech" rend public son existence mercredi 3 octobre 2018 à l'occasion du Mondial de l'auto. L'objectif premier de France AutoTech est de défendre et valoriser le savoir-faire des start-up françaises proposant des services et produits novateurs aux automobilistes. Mais aussi de donner du poids à la position de ses membres auprès des instances publiques et privées.

 

Etablir des positions communes

"France AutoTech c'est l'histoire de rencontres entre plusieurs start-up de l'écosystème 'autotech' qui ont voulu unir leurs forces pour communiquer ensemble autour de leurs services avec un événement commun afin d'avoir plus d'impact", explique son président Michaël Fernandez. Rapidement, les jeunes pousses qui se rencontraient de façon informelle se sont rendu compte qu'elles avaient des intérêts communs et des synergies. C'est pourquoi l'association a été créée courant 2017.

 

France AutoTech fonctionne comme une association classique. "Un bureau est élu et renouvelé à 50% tous les trois ans", détaille à L'Usine Digitale Michaël Fernandez. Il se réunit avec les membres environ une fois par mois autour d'une thématique, et une fois sur deux un partenaire ou quelqu'un de l'extérieur est invité à venir s'exprimer. Par la suite, chaque membre peut défendre au nom de l'association une position commune qui a été définie par avance.

 

Grossir avant de communiquer

Une fois cette première étape de franchie, France AutoTech a fait le choix de grossir avant de se dévoiler. Aujourd'hui composée d'une trentaine de start-up, l'association a trouvé "une caisse de résonnance idéale avec le Mondial de l'auto", poursuit Michaël Fernandez. Forte de ses trente membres et de ses deux partenaires Capgemini et France Pare-Brise, France AutoTech a décidé qu'il était temps de faire cet événement de communication tant voulu par ses membres.

 

Un espace de 300 m2 situé dans l'entrée du hall mobilité du Mondial de l'auto est donc mis à la disposition de ses membres. 18 start-up sur les 30 ont fait le choix de venir y exposer. Pour elles, venir au Mondial de l'auto avec France AutoTech c'est gagner en visibilité. "Soit elles auraient eu un stand plus éloigné en venant seules soit elles n'auraient pas pu venir puisque c'est trop coûteux", commente Michaël Fernandez.

 

Qui sont les start-up de France AutoTech ?

  • Autorigin met à la disposition de tout acheteur et/ou vendeur de voiture d'occasion des rapports d'historiques de leur véhicule.
  • AutoVisual est spécialisée dans le Big Data automobile et sa technologie agrège un moteur de recherche spécialisé dans les véhicules d'occasion et un système de cote & valeurs pour valoriser des véhicules et les situer dans leur marché.
  • Bonnie&Car simplifie et sécurise la vente d'automobiles et de motos entre particuliers.
  • Carfit propose une solution de maintenance prédictive des véhicules, avec ou sans conducteur.
  • Controletechniquegratuit.com met en relation les particuliers et les centres de contrôle technique partenaires permettant d'obtenir la gratuité du contrôle.
  • Depopass propose une solution de paiement digitale pour les véhicules d'occasion.
  • DriveQuant développe des services web et intègre des algorithmes issus de plusieurs années de R&D à IFPEN.
  • Drust est une plate-forme d'intelligence automobile permettant aux assureurs et constructeurs d'améliorer le comportement de conduite de leurs clients en les transformant en sperdrivers.
  • Easyverif est une plate-forme collaborative de vérification d'annonces véhicules, nautisme et immobilier.
  • Eplaque.fr est une plate-forme d'immatriculation en ligne pour les cartes grises et places minéralogiques.
  • Essence & Co est une plate-forme mobile de comparaison et d'achat de services auto pour maîtriser son budget (carburant, lavage, réparation, etc).
  • Expedicar permet de déplacer une voiture aussi facilement qu'un colis.
  • Kleen développe une application qui simplifie le lavage auto.
  • Kidioui est une plate-forme généraliste de comparaison automobile pour l'achat ou la vente d'une voiture.
  • Lecarrossier est une plate-forme de mise en relation entre automobilistes et carrossiers.
  • MonMecanicien connecte des automobilistes et des mécaniciens certifiés.
  • Ornikar est une auto-école en ligne.
  • Reparcar.fr est spécialisé dans la vente en ligne de pièces de réemploi automobile, garanties et jusqu'à 70% moins chères que les neuves.
  • Stampyt est une solution globale de gestion de photos commerciales d'automobiles.
  • TankYou invente une nouvelle expérience de distribution des énergies de la mobilité et entend créer le futur de la station-service.
  • Tchek assure l'inspection de véhicules et l'optimisation de la logistique pour les gestionnaires de parc, les loueurs de courte et longue durée et les logisticiens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale