Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Mondial de l'Auto] Navya et Axa proposent une assurance aux opérateurs des navettes autonomes

Navya et Axa annoncent, à l'occasion du Mondial de l'auto 2018, avoir conclu un partenariat. Si l'objectif premier est que Navya puisse proposer à ses clients l'assurance allant avec son véhicule autonome, le partenariat ne s'arrête pas là. Les deux sociétés prévoient aussi d'échanger des données.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Navya et Axa proposent une assurance aux opérateurs des navettes autonomes
En novembre dernier, Navya a dévoilé un robot-taxi baptisé l'Autonom Cab. © Navya

Navya et Axa profitent du Mondial de l'Auto pour annoncer leur partenariat, ce mercredi 3 octobre 2018. L'idée de départ est assez simple : "construire une offre d'assurance dédiée au véhicule autonome pour Navya en tant que constructeur ainsi que pour ses clients", annonce à L'Usine Digitale Julien Fursat, responsable innovation chez Axa.

 

Navya veut proposer une offre courant 2019

Si le législateur réfléchit au schéma de mise en place des responsabilités dans le cas d'un accident avec un véhicule autonome, du côté de chez Axa, c'est plutôt clair. L'assureur "indemnise toutes les victimes et ensuite à charge pour lui de se retourner contre un éventuel fabriquant de capteur ou autre", clame Julien Fursat. Axa prend aussi à sa charge l'envoi d'un expert ou d'une pièce si besoin pour réparer une éventuelle navette endommagée. Un gage de sécurité pour les clients de Navya qui se trouvent dans différents pays.

 

La société lyonnaise espère pouvoir "proposer des offres packagées à certains de [ses] clients courant 2019", annonce à L'Usine Digitale Nicolas de Cremiers, le directeur marketing de Navya. Le Lyonnais veut proposer sa solution de navette autonome avec une assurance complémentaire pour ceux qui le désirent. Cela permettrait de "faciliter la démocratisation des solutions de mobilité autonome", assure-t-il. Les opérateurs déployant de telles navettes n'ayant plus à chercher une assurance de leur côté.

 

Partage de données entre Navya et Axa

Mais le partenariat ne s'arrête pas là. Les deux acteurs parlent de la mise en place d'une réelle "coopération" entre leurs deux sociétés. Axa "n'est pas juste en train de concevoir un produit d'assurance", abonde Julien Fursat. Les deux sociétés mettent en place un réel "partage de connaissances pour anticiper les nouveaux usages des clients". Le second volet de cet accord comprend une partie "partage des données afin de mieux comprendre les risques inhérents au véhicule autonome", explique-t-il. L'objectif pour Axa étant de pouvoir peaufiner ses offres d'assurance à destination de Navya et de ses clients et plus globalement ses offres de demain pour assurer les véhicules autonomes.

 

Le partage des données de circulation va dans les deux sens puisque Axa, assureur de longue date, détient aussi de nombreuses données. Cela va permettre de comparer les schémas de circulation des véhicules normaux et des véhicules autonomes. Navya va par exemple récupérer des données sur le comportement du véhicule afin de "comprendre dans quels cas freiner ou changer de comportement, comment interagir avec l'environnement extérieur afin d'améliorer les services proposés", liste Nicolas de Cremiers. Une réelle coopération dont les deux sociétés espèrent en tirer des avantages.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale