Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Money 20/20 : les principales annonces de la grand-messe européenne des fintech

A l’occasion de Money 20/20 Europe, qui se tient jusqu’au 5 juin 2019 à Amsterdam, fintech et acteurs bancaires traditionnels révèlent quelques informations révélatrices de leurs stratégies. Tour d’horizon des annonces.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Money 20/20 : les principales annonces de la grand-messe européenne des fintech
Money 20/20 : les principales annonces de la grand-messe européenne des fintech © Money 20/20

1/ PayPal lance PayPal Commerce Platform

Conçue pour les places de marché, PayPal Commerce Platform regroupe les outils et les services de PayPal nécessaires pour aider les professionnels à vendre à l’international. Les vendeurs peuvent accepter les paiements de plus de 250 millions de clients dans plus de 100 devises et sur 200 marchés et bénéficient également de la protection contre la fraude. La solution est adaptée à chaque marché, puisqu’elle permet de proposer les types de paiement les plus utilisés au niveau local. Elle propose également la facturation en ligne et un tableau de bord des données sur les comportements des clients.

 

2/ Stripe annonce de nouveaux clients

Stripe a annoncé mardi 4 juin 2019 la signature de nouveaux utilisateurs, parmi lesquels WeWork (coworking), Rappi (livraison), Github (software), AJ Bell (placements en ligne), Turo (auto-partage entre particuliers)  et FX Pro (courtage). La plateforme technologique de paiement a par ailleurs dévoilé la première étude consacrée aux conséquences de l’authentification forte (SCA) sur l’économie en ligne européenne qui, selon elle, s’expose à une perte de 57 milliards d’euros au total. "Seulement la moitié des entreprises européennes concernées prévoient d'y être conformes avant septembre", précise la société américaine.

 

3/ Natixis Payments et Visa s’allient

Les deux partenaires ont présenté Xpollens, une offre de Payments in a box en marque blanche. Cette solution permet aux clients d’intégrer une gamme complète de services de paiement, de l’émission de cartes de paiement au paiement instantané en passant par la tenue de compte. Les équipes des deux entreprises, réunies en "squads" pluridisciplinaires, bâtissent le projet en co-création avec chaque client, quelle que soit sa taille, en s’appuyant sur des méthodes agiles. Objectif : construire rapidement une solution personnalisée à chaque projet. Actuellement en phase pilote, Xpollens s’adresse dans un premier temps aux fintech. Deux d’entre elles ont été sélectionnées début 2019 pour développer la gamme de services de l’offre : l’espagnol Coinscrap et le français Linxo.

 

4/ Linxo va lancer l’an prochain sa propre carte bancaire

Le partenariat entre Natixis Payments et Visa permet à Linxo de devenir le premier assistant financier sur mobile à se lancer sur le marché des cartes bancaires. Le service, qui place désormais la fintech française commme une néobanque, proposera à ses utilisateurs des notifications instantanées à chaque paiement, le paramétrage de la carte directement sur l’application Linxo et le paiement mobile dès 2020.

 

5/ Viva Wallet annonce son expansion sur 12 nouveaux marchés

Viva Wallet, premier fournisseur européen de paiements en ligne hébergés en cloud (et partenaire de Microsoft Azure), a également annoncé l’arrivée de ses solutions en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Irlande, au Danemark, en Suède, en Autriche, au Portugal, en Pologne et en République tchèque. La société propose des produits à destination des commerçants online et offline, comme des terminaux de paiement, des comptes et des cartes professionnelles, et des services comme la disponibilité des fonds à J+1 et des rapports en temps réel.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale