Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Monkey Factory lève 3 millions d'euros pour aider les collectivités à proposer une application de MaaS

Levée de fonds Monkey Factory lève 3 millions d'euros pour séduire les collectivités avec sa solution permettant de facilement déployer une plateforme de Mobility-as-a-Service (MaaS), regroupant différentes modes de transport au sein de leur agglomération. La start-up était précédemment connue sous le nom de MyBus, qui est sa solution de m-ticketing pour le transport par bus.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Monkey Factory lève 3 millions d'euros pour aider les collectivités à proposer une application de MaaS
Monkey Factory lève 3 millions d'euros pour aider les collectivités à proposer une application de MaaS © Padam

A l'occasion de Viva Technology, qui se tient du 15 au 18 juin 2022, Monkey Factory a annoncé avoir levé 3 millions d'euros. Cette start-up française aide les collectivités à développer des plateformes numériques de MaaS (Mobility-as-a-Service). Elle a réalisé cette levée de fonds auprès du groupe EDF et de la Banque des Territoires. Monkey Factory, précédemment connue sous le nom de MyBus qui correspond à son service de m-ticketing, avait réalisé une première levée de 2,4 millions d'euros en juillet 2019.
 

De premiers clients

Monkey Factory explique que le but des plateformes numériques de MaaS est de permettre à n'importe qui, grâce à un compte utilisateur unique et depuis son smartphone, d'accéder à un service multimodal pour comparer, combiner, acheter et voyager le plus facilement possible. La start-up a donc mis au point la solution MaaSify pour permettre aux collectivités de proposer à leurs usagers une plateforme d'accès multiples aux moyens de transports d'un réseau

Après "les premiers succès commerciaux", la start-up souhaite déployer plus largement sa solution. Par exemple, la start-up se targue d'avoir mis en ligne, pour le compte de Mulhouse Alsace Agglomération, la deuxième version de l'application de MaaS Compte Mobilité. Cette dernière regroupe les transports en commun, les vélos en libre-service, les véhicules en auto-partage et les parkings. Monkey Factory a également décroché l'appel d'offres ouvert par la Région Guadeloupe pour déployer une plateforme d'information voyageur et de m-Ticket multimodal pour structurer les services de mobilité dans l'archipel.

La start-up fondée en 2016 a mis au point une autre solution qui l'a fait connaître. MyBus permet de de proposer une application smartphone regroupant le guide horaire des réseaux de transport, un onglet de calcul d'itinéraire, de l'information voyageur en temps réel et une solution de m-ticketing universelle pour les opérateurs de transport qui le souhaite. Aujourd'hui, l'application MyBus couvre plus de 375 réseaux de transport en information voyageur et plus de 130 pour les titres de transports sur smartphone. La jeune pousse espère rencontrer le même succès avec sa plateforme MaaSify.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.