Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Montpellier recycle l’ancienne mairie en bâtiment Totem du numérique

Montpellier Méditerranée Métropole redonne vie - et couleurs - à l’ancienne mairie de Montpellier, qu’elle va habiller à l’extérieur et réaménager à l’intérieur pour la transformer en bâtiment Totem du numérique. Il sera inauguré à l’automne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Montpellier recycle l’ancienne mairie en bâtiment Totem du numérique
Proposition n°1 d'habillage extérieur de l'ancienne mairie de Montpeliier recyclée en batiment Totem © dr

Montpellier Méditerranée Métropole (3M) entreprend la transformation de l’ancienne mairie de Montpellier en espace voué au numérique et à l’entrepreneuriat innovant. Le bâtiment, situé en centre-ville et datant de 1975, a été désaffecté après le déménagement fin 2011 de tous les services municipaux dans un cube bleu noir signé Jean Nouvel.

 

La métropole annonce pas loin de 1,7 million d’euros de travaux pour câbler, aménager les plateaux de bureaux et signaler le bâtiment Totem qui sera inauguré à l’automne.

 

HABILLAGE FRENCH TECH

Le numérique se verra aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Côté extérieur, la métropole appelle à voter en ligne  jusqu’au 14 juin pour départager deux propositions d’habillage des façades de verre, arborant toutes deux fièrement le coq rose de la French Tech.

 

 

Au passage, la métropole montpelliéraine attend impatiemment la décision - prévue le 13 juin - de renouvellement de la labellisation French Tech pour trois ans... Elus et entrepreneurs French Tech ont dressé le 6 juin un bilan de la labellisation "fabuleux" selon la vice-présidente au développement économique de la métropole Chantal Marion, qui rappelle notamment les 13 lauréats Pass French Tech, l’envol des levées de fonds, l’arrivée d’accélérateurs et l’organisation d’événements fédérateurs...

 

BUREAUX ET CO-WORKING

À l’intérieur du bâtiment, 3 600 m², du rez-de-chaussée au 4e étage, sont destinés aux entreprises numériques. Le bâtiment a commencé à les recevoir : deux start-up Bime Analytics (racheté en octobre par Zendex) et Isotropix, sont déjà installées. Les suivantes arriveront dans les prochains mois. Elles s’acquitteront d’un loyer de 90 € HT le m2/an (hors charges).

 

La métropole va aussi lancer, dans les quinze jours, un appel à projets pour l’espace d’animation French Tech, situé au rez-de-chaussée. Elle veut "un lieu précurseur, adapté aux nouvelles formes de travail et aux rencontres, aux échanges, à la collaboration entre acteurs de la French Tech et plus largement", explique la métropole. Sont au programme co-working, espaces de démonstration-showrooms et... café.

 

L’installation d’acteurs du numérique dans l’ex-hôtel de ville est couvert par une convention d’occupation temporaire de 6 ans, qui met le bâtiment municipal à disposition de la métropole. Cette dernière prévoit la construction d’un bâtiment neuf  dans le quartier de la future gare TGV de la Mogère, à l’Est de Montpellier, dans un horizon pas encore très précis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale