Mooc : Google rejoint edX pour aider au développement des cours en ligne

EdX, organisation à but non-lucratif proposant des cours interactifs gratuits, a annoncé mardi 10 septembre son partenariat avec Google pour l’aider à développer Open edX, son portail de Mooc. La collaboration donnera également naissance à Mooc.org, une plateforme de création de cours en ligne gratuits, ouverte à toutes les contributions.

Partager
Mooc : Google rejoint edX pour aider au développement des cours en ligne

Google et edX sont prêts à révolutionner l’univers de l’apprentissage en ligne. Lancée l’année dernière par l’Université d’Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT), la plateforme de e-learning va bénéficier des connaissances et des technologies du géant américain pour développer son offre de Mooc (Massive Open Online Course). Les cours interactifs proposés sur la plateforme Open edX sont actuellement réalisés par 28 institutions de pointe, le xConsortium. Son but : aider "à la transformation de l’apprentissage en ligne et sur le terrain grâce à de nouvelles méthodologies", rapporte le communiqué.

Des plateformes d’apprentissage ouvertes

Google sera chargé du développement d’Open edX avec l’aide d’experts issus d’institutions partenaires comme le MIT, Harvard, les universités Stanford, Berkeley, l’université australienne du Queensland ou encore l’université chinoise Tsinghua. Grâce à ses propres expérimentations comme Course Builder, le géant américain fournira également à edX des chiffres sur le comportement en ligne des étudiants ou l’impact de la technologie sur l’apprentissage.

La mise à jour d’Open edX soutiendra le lancement de Mooc.org, l’autre projet de l’organisation de Cambridge. Développé sous écosystème Google, le site sera ouvert à tous, contrairement à Open edX alimenté par le xConsortium. Des universités mais aussi les gouvernements, des entreprises ou même des particuliers pourront créer et mettre en ligne leurs propres Mooc.

L’expansion massive des Mooc

Anant Agarwal, président d’edX, espère que Mooc.org permettra de "développer et d’affiner de nouvelles expériences d’apprentissage". Et le choix de Google pour y parvenir n’est pas anodin. "Nous admirons depuis longtemps l’engagement de Google pour favoriser l’accès à l’information", a déclaré le président, Google constituant "un partenaire idéal pour modeler le futur de l’éducation et de l’apprentissage ouvert."

Et Google est bien décidé à ne pas laisser passer sa chance d’être un acteur central de cette jeune industrie au développement rapide et mondialisé. La France commence à être touchée par le phénomène. La version française du site "Khan Academy", autre grand acteur américain de l’enseignement online gratuit, est accessible au grand public depuis le 4 septembre.

Joanna Jullien

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS