Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mooncard déploie sa solution de gestion de frais professionnels auprès de 500 établissements publics

La fintech Mooncard, qui avait signé un contrat avec l’Etat en juin dernier, équipe déjà plusieurs centaines d'établissements publics de sa solution de gestion de notes de frais. Elle vise à terme le déploiement de sa carte de paiement auprès de 150 000 agents.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mooncard déploie sa solution de gestion de frais professionnels auprès de 500 établissements publics
Mooncard déploie sa solution de gestion de frais professionnels auprès de 500 établissements publics © Mooncard

La fintech française Mooncard a annoncé ce 22 septembre avoir déployé sa solution de gestion de frais professionnels auprès de 500 établissements publics en l’espace de trois mois. Matignon, Bercy, le Ministère de la Défense, la Police, la Gendarmerie Nationale, le Louvre ou encore le CNRS ont équipé de leurs agents de cartes de paiement professionnelles intelligentes.

"Ce succès confirme celui que nous connaissons depuis deux ans dans les grands groupes et les PME : les agents comme les salariés ont besoin de solutions comme la nôtre pour être libéré de leur charge mentale administrative et ne plus avoir à gérer la corvée des frais professionnels ou des notes de frais", se réjouit Tristan Leteurtre, dirigeant et cofondateur de Mooncard.

Participer au plan de transformation de l'Etat
Ce partenariat entre la start-up créée en 2016 et l’Etat s’inscrit dans un vaste plan de transformation des établissements publics et dans le contexte actuel qui a profondément bouleversé les habitudes de travail. "L’État envoie un signal fort et exemplaire en accélérant la digitalisation de la vie quotidienne de ses agents publics", analyse Mooncard, qui décrit "une demande qui s’est fortement accélérée cet été".

Sont ciblés l’Exécutif et les collectivités locales, le secteur de la Culture et du Tourisme, l’Enseignement (rectorats, universités et écoles supérieures), la sécurité et la justice, le secteur du développement durable, et le secteur médical avec plus d'une dizaine d’hôpitaux français.

Des dépenses digitalisées de bout en bout
La pépite a mis au point des solutions de gestion professionnelle permettant de digitaliser en temps réel les factures et leur traitement comptable. La plateforme offre un suivi en temps réel et des autorisations de dépenses personnalisées ou encore la prévision et la provision automatique des dépenses d’une année sur l’autre. La carte de paiement est activable en cinq minutes, disponible en 24h et paramétrable en temps réel via l’activation ou la désactivation de plus de 60 critères d’usage, carte par carte (autorisation ou non le soir ou le week-end, pour les péages, les taxis, les retraits, à l’étranger…).

Le pré-remplissage automatique et immédiat des informations de paiement (lieu, date, montant, TVA…) permet de gagner du temps sur des processus chronophages et nécessitant habituellement des millions de bordereaux papier. Par ailleurs, la société a lancé en mars dernier la Mooncard X, une carte premium qui donne accès à un assistant personnel, une agence de voyage dédiée et un statut privilégié auprès de 60 000 acteurs de services et marchands. Annoncée cet été, Mooncard Mobility donne accès à l’intégralité des stations-service, des parkings et des péages. Mooncard s’intègre aux logiciels de comptabilité comme Sage ou Cegid.

La fintech vise 3 000 établissements publics et près de 150 000 agents. Elle explique connaître "un développement rapide" sur tout le territoire avec près de 3 000 entreprises clientes comme Cityscoot, Mirakl, Cora, Air France ou encore Zadig & Voltaire. Soutenue par Bernard Arnault (Aglaé Ventures) et Clara Gaymard (Raise), elle a levé 5 millions d'euros en janvier 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media