Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Moovance encourage à bouger pour réduire son empreinte carbone

L’application Moovance, lancée le 22 avril dernier, encourage à réduire son empreinte carbone en mesurant l’impact de vos déplacements. Plus l’utilisateur bouge, plus il gagne des points pour, notamment, essayer des mobilités propres.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Moovance encourage à bouger pour réduire son empreinte carbone
Moovance encourage à bouger pour réduire son empreinte carbone © Moovance

Agir pour l’environnement sans en avoir l’air. L’application Moovance se résume à cette idée. Après avoir travaillé sur la data et l’intelligence artificielle pour la SNCF ou Orange, Anas Mbasso a répondu à son souhait d’entreprendre. "Je voulais donner du sens à mon quotidien en associant mon expertise du numérique et mon souhait d’agir sur les enjeux climatiques et environnementaux."

En 2020, il participe à la création d’Ekinox avec deux activités. Si la première vise à proposer des services numériques aux entreprises, la seconde consiste à accompagner les projets de start-up alliant écologie, éthique et économie viable. "Nous avons voulu agir sur la première source de pollution en France et en Europe, à savoir le transport de personnes, en les emmenant vers une mobilité moins polluante mais aussi plus sûre", explique le co-fondateur parisien.
 

Une application pour bouger plus

A destination du grand public, Moovance donne les clés à chacun pour agir sur son empreinte carbone de façon simple et ludique "pour faciliter le changement" insiste Anas Mbasso. L’application s’installe gratuitement sur iOS ou Androïd afin de mesurer l’empreinte carbone du porteur du téléphone. "Cela peut aussi s’adresser aux entreprises désireuses d’évaluer l’empreinte carbone des trajets de leurs salariés."

Plus l’utilisateur se déplace, plus il gagne de points et plus les déplacements sont propres, plus le nombre de points augmente. "Nous ne sommes pas dans une logique moralisatrice qui serait opposée à la voiture, d’ailleurs même en voiture on gagne des points en se déplaçant. Nous encourageons cependant à adopter une écoconduite qui peut contribuer à réaliser des économies comprises entre 20% et 40%."

Ces points ont ensuite deux vocations : financer des associations et ONG qui œuvrent pour l’environnement ou bénéficier d’avantages monétaires auprès des acteurs de la mobilité propre, qu’ils louent des voitures électriques, des trottinettes, des vélos… "Avec ces avantages, nous espérons que les utilisateurs découvriront une autre mobilité, moins polluante, et y prendront goût."

L’IA au service de l’environnement

Testée sur une centaine de personnes, l’application semble participer d’une conscience nouvelle pour l’environnement et l’empreinte carbone individuelle. "Chaque utilisateur a son objectif de réduction de son empreinte carbone, calquée sur les accords de Paris", précise Anas Mbasso. Pour collecter les données indispensables pour mesurer l’empreinte carbone de chacun, Moovance s’appuie sur l’accéléromètre et la géolocalisation.

"Chaque moyen de transport a une signature unique. Nous savons les détecter et estimer les distances parcourues. Ensuite, nous calculons l’équivalent CO2 grâce au référentiel de l’ADEME." L’application s'appuie pour ce faire sur un réseau de neurones convolutifs (CNN). Anas Mbasso insiste en parallèle sur la sécurité des données. "Elles ne servent qu’à calculer l’empreinte carbone et ne sont accessibles qu’à l’utilisateur."

Mieux cibler les mobilités

Moovance prévoit toutefois une évolution. Actuellement envoyées à un serveur pour leur traitement, les données devraient à terme rester dans le smartphone, l'application effectuant les calculs d'intelligence artificielle en local.

"Nous travaillons également à individualiser l’application en fonction de la localisation et des trajets réguliers que l’utilisateur doit réaliser. Les choses diffèrent quand on est en milieu urbain, péri-urbain ou rural. Nous pourrons aussi proposer des alternatives de transport moins polluantes à chacun." Lancée le 22 avril 2022 à l’occasion de la journée de la Terre, Moovance a déjà enregistré 1 000 téléchargements.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.