Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

MOPeasy lève 3,5 millions d’euros pour imposer sa solution de mobilité électrique

Pour continuer de développer ses logiciels de services d’autopartage et de covoiturages de véhicules électriques, MOPeasy a procédé à une augmentation de capital de 3,5 millions d’euros. Elle devrait doubler ses effectifs dans les douze prochains mois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

MOPeasy lève 3,5 millions d’euros pour imposer sa solution de mobilité électrique
MOPeasy lève 3,5 millions d’euros pour imposer sa solution de mobilité électrique © D.R.

 

MOPeasy veut surfer sur la vague des Blablacar et autres Autolib. La start-up créée en 2010 vient de lever 3,5 millions d’euros auprès de la Caisse des dépôts et de ses actionnaires historiques (le FRCI et les associations de business angels Investessor et Badge) pour financer ses nouvelles implantations.

La jeune société a développé une plate-forme logicielle qui permet de gérer les stations de véhicules en autopartage ou en covoiturage. Avec l’aide de ses partenaires constructeurs automobiles et fabricants de bornes, elle propose aux grandes entreprises et aux collectivités locales des solutions clé-en-main. Avec une spécificité. MOPeasy s’est spécialisée dans les véhicules électriques, l’idée des fondateurs étant d’aider les collectivités locales et les entreprises à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

"Nous sommes les seuls à avoir cette proposition de valeur, assure Bertrand Flinois, le président de MOPeasy. Nous avons développé une plate-forme globale qui permet de partager soit les véhicules soit les voyages." Autopartage de voitures achetées par le client, covoiturage de véhicules de particuliers ou encore gestion des réservations de bornes de recharge électrique, le système de MOPeasy gère tout, pour un abonnement mensuel par station. Elle revendique aujourd’hui la gestion de 250 véhicules.


MOPeasy en chiffres
Chiffre d’affaires : non communiqué
Effectif : 15 personnes
Montant de la levée : 3,5 millions d’euros
Investisseurs : Caisse des dépôts et actionnaires historiques
Secteur : cleantech
Complémentaire à Autolib

Elle n’affronte toutefois pas frontalement les géants du secteur comme Autolib, qui gère le système d’autopartage de véhicules électriques de la ville de Paris. Sa limite, Bruno Flinois la fixe aux villes de moins de 300 000 habitants. "Plus des modèles globaux comme Autolib se développent, plus il y a un besoin de mettre en place ce type de service pour de plus petites collectivités", soutient le président de la start-up.

Ses projets sont en effet de taille plus modeste que les milliers d’Autolib à Paris. A Marne-la-Vallée, une vingtaine de stations ont été équipées du logiciel MOPeasy pour de l’autopartage, du covoiturage, de la recharge électrique et de la récupération de données des utilisateurs pour ajouter des services web comme des informations sur les transports en commun locaux. A Chooz, dans les Ardennes, une trentaine de véhicules électriques ont été mis à la disposition des salariés de la centrale EDF. Une centaine d’entre eux, sur 1000 personnes, se sont inscrits pour effectuer leurs trajets travail-domicile et ont délaissé leur véhicule particulier.

D’autres projets doivent bientôt voir le jour. L’augmentation de capital doit justement permettre à MOPeasy de financer les nouveaux programmes à venir en France, mais aussi à l’étranger. Les dirigeants de la jeune entreprise sont allés prospecter en Chine, aidés par le pôle de compétitivité parisien Systematic et Business France. Ils ont réussi à nouer des relations avec des entreprises chinoises, qui doivent venir visiter la start-up en France en décembre.

Pour suivre son développement, MOPeasy prévoit de recruter de nouveaux collaborateurs aussi bien côté développement informatique que pour la gestion de projets. Selon Bruno Flinois, l’effectif devrait doubler d’ici un an pour atteindre 30 personnes. Question chiffre d’affaires, le PDG de MOPeasy reste discret, même s’il affirme être à l’équilibre hors investissements.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant
La solution de MOPeasy est à dimension variable, et peut s’adapter à la demande de mobilité des clients qui peuvent ne prendre que la partie covoiturage ou auto-partage, ou l’offre complète. L’abonnement de base commence à 90 euros par station par mois, et augmente en fonction de l’offre.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale