Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Morai lève 20 millions de dollars pour ses outils de simulation destinés aux véhicules autonomes

Levée de fonds La start-up coréenne Morai lève 20 millions de dollars poursuivre le développement de sa solution de simulation qui permet d'entraîner et tester les systèmes de conduite autonome. La start-up aimerait adapter sa solution pour la proposer au secteur aérien.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Morai lève 20 millions de dollars pour ses outils de simulation destinés aux véhicules autonomes
Morai lève 20 millions de dollars pour ses outils de simulation destinés aux véhicules autonomes © Morai

Morai, spécialiste des outils de simulation pour entraîner les véhicules autonomes, a annoncé le 8 février 2022 avoir levé 20 millions de dollars. La start-up coréenne a réalisé cette levée de fonds en série B auprès de Korea Investment Partners, KB Investment et la Korea Development Bank (KDB). Ses investisseurs historiques ont aussi participé : Naver’s D2 Startup Factory, ZERO1NE de Hyundai, Kakao Ventures et Atinum Investment.

Créer automatiquement un jumeau numérique à partir de cartes HD
La start-up a été fondée en 2018 par trois chercheurs spécialisés dans la conduite autonome. Morai a mis au point une solution complète de simulation pour la conduite autonome qui inclut un moteur de simulation conçut en interne. La jeune pousse explique pouvoir convertir automatiquement les données cartographiques HD en jumeaux numériques. Cela lui permet de proposer un environnement de simulation à grande échelle.

Morai propose également une variété de scénarios pour vérifier la sécurité et la fiabilité des systèmes de conduite autonome et les entraîner. La sécurité des fonctionnalités de conduite autonome est renforcée en multipliant les tests et les scénarios. Il est beaucoup plus facile de réaliser des tests et d'entraîner des algorithmes lors de simulation qu'en conditions réelles.

Un outil de simulation basé dans le cloud
Lors du CES de Las Vegas de cette année, Morai a dévoilé une technologie de simulation basée dans le cloud. Concrètement, une myriade d'environnements peuvent être directement créés dans le cloud  et les algorithmes peuvent directement être testés sans qu'ils soit nécessaire de posséder du matériel particulier ou d'installer un logiciel. Morai assure avoir plus de 100 clients, dont Hyundai Mobis, Hyundai AutoEver, Naver Labs, et 42dot. La start-up ajoute avoir noué des partenariats avec Nvidia, Ansys et dSPACE sans en préciser les contenus.

Avec cet apport financier, Morai veut embaucher de nouvelles personnes afin de poursuivre le développement de sa technologie. Le Coréen, qui dispose également de bureaux aux Etats-Unis, souhaite en ouvrir en Allemagne, au Japon et à Singapour. La start-up ajoute vouloir adapter sa technologie de simulation à d'autres secteur comme celui de la mobilité aérienne urbaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.