Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Moto volante, robot mi-terreste mi-aérien… La Police de Dubai à la pointe des nouvelles mobilités

mis à jour le 16 octobre 2017 à 10H09
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Dans le cadre du plan stratégique du gouvernement pour faire de Dubai une smart city d'ici à 2020, la Police de Dubai s’appuie sur les nouvelles solutions de mobilité et le numérique pour favoriser le travail de ses agents et renforcer la sécurité. L’autorité a profité du Gitex 2017, qui se tient du 8 au 12 octobre, pour lancer trois nouveaux "outils" intelligents. Présentation en direct.

Smart Dubai 2021 : c’est le nom du plan stratégique du gouvernement dubaïote pour transformer la ville. Et surtout être prêt pour l’exposition universelle 2020. Pour faire de Dubaï une "ville intelligente et heureuse", le gouvernement a ainsi investi 7 à 8 milliards de dollars. Centres commerciaux, aéroports,  hôpitaux, écoles, rues et routes… Tous les lieux publics sont concernés. Dans ce cadre, la Police de Dubaï n’est pas en reste ! A l’occasion du Gitex 2017, plus grand événement tech du Moyen-Orient, elle a dévoilé en avant-première ses nouvelles solutions et outils pour mieux servir les citoyens...et mieux les contrôler. L'Usine Digitale y était.

 

Une moto volante pour les agents de police
 


Parmi elles, la moto volante (flying Hoverbike), dédiée aux policiers pour intervenir en cas d’urgence et surveiller le trafic. "Elle vole jusqu’à 5 mètres de haut, pas plus pour des raisons de sécurité, à une de vitesse à 70 km/h", explique un agent de Dubai Police à L'Usine Digitale. Cela, c’est lorsque qu’un policier est aux commandes. Piloté via une télécommande, en mode drone donc, le Flying Hoverbike peut aller jusqu’à 100 Km/heure. 100% électrique, cette moto volante dispose d’une autonomie de 20 à 25 minutes de vol (pour 4 heures de charge). Développée en collaboration avec la société russe Hoversurf, elle devrait être déployée avant la fin de l’année, en test.

 


Un robot intelligent, terrestre et aérien, sans pilote


Autre solution : un robot hybride développé par Activ Technology, une société basée à Singapour. Son nom : O-R3"Il s’agit du premier véhicule terrestre et aérien sans pilote, dit UGV UAV (pour "Unmanned Ground Vehicle – Unmanned Aerial Vehicle") et  totalement autonome", explique Ling Ting Ming, CEO de la start-up OTSWA Digital (ActiV Technology), à L’Usine Digitale sur le stand. Doté d’une caméra Lidar 3D, de multitudes de capteurs, et d’une technologie de reconnaissance faciale, ce robot scanne l’ensemble de son environnement. "Caméras 360 degrés, reconnaissance faciale, détection humaine et tout objet… Grâce au machine learning et à l’intelligence artificielle, nous sommes en mesure de classifier ce que voit le robot : visage des employés, intrus, différence entre vélo, un chien, un humain… ", détaille Ling Ting Ming.


Les données collectées sont analysées par des algorithmes, puis restituées sur les écrans de contrôle de la police. "Le métier de policier est très prenant, cela nécessite des patrouilles 24h/24h, 7j/7, sachant que la sécurité est majeure aujourd’hui. Cela va aider les opérations humaines. L’idée n’est pas de remplacer l’humain mais de réduire la dépendance d’une patrouille permanente. Quand il y a un problème, ils peuvent être alertés sur un écran et peuvent ainsi investiguer". En cas d’urgence, le drone peut être déclenché en attendant l’intervention d’un policier.

La solution sera déployée dès mi-2018. "Nous avons signé un mémorandum d'entente (MOU) prévoyant le déploiement de 100 unités dans l’optique de Smart Dubai 2020. C’est une initiative importante de la part de la Police de Dubai".  De son côté, le premier lieutenant Ahmed Dahi de Dubai Police, précise que le robot sera installé dans les centres commerciaux et les aéroports.


Une moto électrique capable de filmer à 360 degrés



Toujours en matière de mobilité, la Police de Dubai teste également actuellement une moto électrique (développée par une société japonaise), équipée de caméras pour faciliter les interventions des motards.  "Les 8 caméras intégrées tout autour de la moto permettent d’avoir une vue à 360°. Quand le policier conduit et qu’il identifie une mauvaise conduite sur la route, il va pouvoir automatiquement identifier le conducteur et le retrouver", explique le premier lieutenant Ahmed Dahi. S’il s’agit encore d’un prototype, cette moto connectée devrait être rapidement sur les routes de Dubaï

Voilà pour l’aspect mobilité. Mais ce n’est pas tout : l’autorité a également développé l’an dernier un "agent-robot" pour guider les citoyens, les accompagner en cas de problème et les conseiller, notamment dans les aéroports : 43 services sont ainsi disponibles. Et, nouveau cette année, deux caméras ont été ajoutées au niveau de yeux pour scanner les visages. "Jusqu’en 2020, nous allons upgrader le robot", annonce Saeed Mohamed Bin Fadhel Almazrooei du service Smart Department de Dubai Police. Plus de 10 unités seront installées  dans les centres commerciaux et les aéroports. "Nous allons vers les gens afin de renforcer la sécurité et la proximité avec nos citoyens", ajoute-t-il.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale