Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Motorola lance le TC 55, son premier smartphone durci

Le nouvel appareil signé Motorola offre le design et l’ergonomie d’un smartphone grand public, tout en garantissant la sécurité et la robustesse nécessaires aux professionnels sur le terrain. Disponible ce 1er octobre sous Android, le TC 55 sera décliné d’ici un an en version Windows.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Motorola lance le TC 55, son premier smartphone durci
Motorola lance le TC 55, son premier smartphone durci © Motorola

"C’est notre plus grand lancement depuis trois ans", proclame Bernard Volcke, président de Motorola Solutions France. Avec l’introduction du terminal TC 55, le spécialiste américain des communications professionnelles et gouvernementales (à ne pas confondre avec le fabricant de smartphones grand public Motorola Mobility, racheté en 2012 par Google) veut concilier deux demandes du marché : d’un côté, le design, les fonctionnalités et l’ergonomie de smartphones grand public ; de l’autre, les exigences de sécurité et de robustesse des professionnels sur le terrain. "Les entreprises sont de plus en plus tentées par les smartphones grand public pour leurs collaborateurs itinérants, confie Bernard Volcke. Si ce choix coûte moins cher à l’achat, il revient plus coûteux en termes de maintenance et de remplacement."

La tentation du tactile

Le TC 55 se présente comme un smartphone de 220 g ou 250 g selon la capacité de la batterie, muni d’un lecteur de codes barres. Il est le premier terminal de communication professionnel de Motorola Solutions entièrement tactile. Il offre le format, le design et les fonctionnalités d’un produit grand public avec des capacités Wi-Fi, Bluetooth, NFC et 4G. Il est juste un peu plus épais (15,9 mm). Son écran LCD de 4,3 pouces utilise une technologie transflective qui le rend lisible dans toutes les conditions extérieures, en plein soleil comme sous la pluie, selon Philippe Nault, directeur technique de Motorola Solutions. La fonction audio a été particulièrement soignée avec un dispositif de filtrage du bruit qui facilite les communications téléphoniques dans les environnements bruyants. Durci avec un niveau de protection IP67, il fonctionne dans une plage de température de -10 à +50 °C, résiste à des chutes de 1,2 mètre et supporte toute sorte d’éclaboussures. 

Sous Android, mais avec un couche de sécurité

Alors que Motorola Solutions est traditionnellement attaché à Windows, le TC 55 embarque Android. Un choix dicté par l’entrée massive de ce système d’exploitation dans l’univers professionnel. Avec un impact important sur le plan de la sécurité, puisqu’Android est le système d’exploitation mobile le plus attaqué. La réponse de Motorola Solution à ce problème est de rajouter une couche logicielle qui garantit la sécurité des données et des applications. Le groupe américain prévoit néanmoins une version Windows d’ici un an.

Le TC 55 s’adresse aux techniciens de maintenance sur site, commerciaux itinérants, livreurs, agents publics (pour le PV électronique) ou encore aides à domicile. Le prix public varie de 1000 à 1200 dollars. Il dépend du volume et de la configuration demandés par l’entreprise.

Selon le cabinet VDC Research, le marché des terminaux de communication d’entreprise atteint 3,3 milliards de dollars en 2012 dans le monde. L’américain revendique le leadership avec une part de 42%, loin devant ses compatriotes Honeywell (23% en comptant la socété Intermec qu'il vient de racheter) et Datalogic.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media