Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mounir Mahjoubi quitte le gouvernement : 7 actions à retenir pour le numérique

Candidat à la Mairie de Paris, Mounir Mahjoubi quittera ses fonctions gouvernementales ce vendredi 29 mars 2019. Start-up, French Tech, dématérialisation de l’Etat… Voici le bilan du secrétaire d’Etat en charge du numérique.
mis à jour le 28 mars 2019 à 13H06
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mounir Mahjoubi quitte le gouvernement : 7 actions à retenir pour le numérique
Mounir Mahjoubi quitte le gouvernement : 7 actions à retenir pour le numérique © Pascal Guittet

Le 6 mars 2019, Mounir Mahjoubi officialisait sa candidature à l'investiture de LREM pour les municipales de 2020 à Paris. Trois semaines plus tard, le secrétaire d’Etat en charge du numérique quitte le gouvernement. La décision est tombée ce mercredi 27 mars. Mounir Mahjoubi quittera ses fonctions le vendredi 29 mars.

Ancien entrepreneur et ex-président du Conseil national du numérique, Mounir Mahjoubi a été nommé secrétaire d’Etat au Numérique en mai 2017. Que faut-il retenir de son action gouvernementale en faveur du numérique ? L’Usine Digitale a retenu 7 actions majeures.

 

1/ Mission French Tech

Mounir Mahjoubi a nommé Kat Borlongan en mai 2018 en tant que directrice de la Mission French Tech suite au départ de David Monteau. L’occasion de lancer la phase 2 de la French Tech et de revoir le positionnement et l’organisation de la structure. Cela s’est notamment traduit par :

  • La création de Communautés et Capitales French Tech
  • La simplification du French Tech Visa
  • Le lancement d’un fonds de soutien à la French Tech :
    Dans la loi de finance, une ligne est donc dédiée à la French Tech. Et ce, d’un montant d’un peu plus de 3 millions d’euros. A cela s’ajoutent les enveloppes du fonds "French Tech Seed", doté de 400 millions et annoncé en juin 2018 pour un lancement au premier trimestre 2019.
     

2/ Tour des Start-up

Fin octobre 2017, Mounir Mahjoubi s’était engagé à aller à la rencontre des start-up françaises afin de recueillir leurs besoins et doléances. Au-delà de ces divers échanges, les jeunes pousses étaient invitées à répondre à un questionnaire en ligne sur des sujets aussi variés que le recrutement, le financement ou l’accès aux commandes publiques. Le secrétaire d’Etat en charge du Numérique a dressé le bilan de ce Tour des Start-up à l’occasion de Viva Technology en mai 2018. Et présenté 4 grandes propositions et 10 actions pour simplifier la vie des jeunes entrepreneurs.  
 

3/ Dématérialisation de l’Etat

Dans le cadre de la promesse d’un État 100% dématérialisé, Mounir Mahjoubi a annoncé le lancement de l’interface France Connect. Objectif : accéder à tous les services publics avec un seul et même identifiant. Une initiative amenée à évoluer, sur le même principe que "X-Road" en Estonie, plateforme où, avec un seul identifiant, les citoyens peuvent accéder aux services publics comme privés, et ainsi éviter les formulaires à répétition.

Au-delà du volet "citoyen", cela s’est également traduit par des relations renforcées avec chacun des ministères pour opérer leur transformation numérique.

 

4/ Charte e-commerce

Vent debout contre les grandes marketplaces, Mounir Mahjoubi a reçu mardi 26 mars 2019 des représentants de plateformes e-commerce afin de signer une charte visant à améliorer leurs relations avec les TPE-PME. Une promesse faite en 2018. Objectif : anticiper l'arrivée du règlement européen Platform-to-Business (P2B), en discussions à Bruxelles. La charte a été signée par Leboncoin, Rakuten, Cdiscount, eBay, Fnac Darty, La Redoute, ManoMano et Conforama. "C'est une charte majoritaire, insiste Mounir Mahjoubi. La majorité de l'e-commerce est représentée aujourd'hui". Mais pas Alibaba, ni Amazon.
 

5/ Une boite à outils pour numériser les TPE/PME

Pour aider les petites entreprises françaises à  prendre le virage du numérique, Mounir Mahjoubi et Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, ont lancé l’initiative "France Num". Présenté le 15 octobre 2018, ce plan comprend le lancement d’une plate-forme d’accompagnement, un référencement de conseillers et des prêts bancaires sans garantie pour les entreprises.

 

6/ Diversité

Fils d'immigrés marocains, avec un père peintre en bâtiment et une mère femme de ménage, Mounir Mahjoubi fait de la diversité un vrai cheval de bataille. Plusieurs initiatives ont été lancées dans ce sens, comme Femmes@Numérique, qui s’attaque à la sous-représentation des femmes dans la tech, ou French Tech Tremplin, dédié à diversité sociale avec une exigence de parité femmes-hommes…  D’autres seraient également en cours, verront-elles le jour avec ce départ.
 

7/ Inclusion Numérique

13 millions de Français indiquent ne pas utiliser ou peu Internet, ou se sentir en difficulté avec ses usages. Devant ce constat, le gouvernement a présenté en mai 2018 sa "Stratégie nationale pour un numérique inclusif". Cela s’est matérialisé par plusieurs actions et dispositifs. On retient notamment la création du Pass Numérique, qui permet aux personnes éloignées du numérique d’accéder à des services d’accompagnement numérique. Une enveloppe de 6 millions d’euros est mobilisée à cette fin en 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale