Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mozilla et Coil lancent une fonctionnalité de paiement pour les créateurs dans Firefox Reality

Mozilla annonce le déploiement d'un système de paiement web pour les développeurs d'expériences de réalité virtuelle et augmentée. Il s’appuie sur Coil, une start-up californienne spécialisée dans les micropaiements via le réseau Interledger.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mozilla et Coil lancent une fonctionnalité de paiement pour les créateurs dans Firefox Reality
Mozilla et Coil lancent une fonctionnalité de paiement pour les créateurs dans Firefox Reality © Mozilla

Mozilla a annoncé dans un billet posté le 30 mars le déploiement d’une nouvelle fonctionnalité de paiement dédiée aux créateurs de contenu de l'écosystème Firefox Reality. "Plus que jamais, les créateurs de contenu numérique ont besoin de nouvelles options pour gagner de l'argent grâce à leur travail dans un monde qui évolue rapidement", explique Mozilla. Cette fonctionnalité s’appuiera sur la technologie de la start-up Coil.

Cette nouveauté, conçue comme une "alternative aux paiements par carte de crédit ou Paypal", s’adresse aux développeurs et créateurs de contenus de réalité virtuelle et augmentée. L’idée est de les encourager à monétiser leurs créations de façon simple, sans recourir à la publicité par exemple. Il s'agit aussi et surtout d'une alternative aux boutiques d'applications natives que mettent en place les écosystèmes propriétaires type Oculus ou Steam.

La technologie de Coil pour garantir des paiements

La première étape consiste à ajouter une balise en haut du site qui permet de définir un destinataire de paiement, en l’occurrence une adresse e-mail. C’est alors que la technologie de Coil intervient. Cette start-up californienne fondée en 2018 a mis au point une solution qui permet, contre un abonnement de 5 dollars mensuels, de recevoir des micropaiements via le réseau Interledger, dans la devise de leur choix.

Interledger – qui ne recourt pas à la technologie Blockchain – permet de transférer des sommes d’argent un peu à  la manière d’un transfert de données sur Internet. L’atout de Coil est d’être ouvert à l’ensemble des membres de l’écosystème, et pas seulement à ses utilisateurs, en cohérence avec la vision d'un Internet ouvert chère à Mozilla.

Ainsi, une fois que le module de paiement est configuré, tout utilisateur ou nouveau service peut envoyer de l'argent au développeur, même s’il n’utilise pas Coil lui-même. Celui-ci le récupère ensuite via des wallets qui prennent en charge Interledger et qui peuvent convertir les paiements en devises locales.

Concevoir nouveau un standard de paiement en ligne

Cette annonce s’inscrit dans un projet plus large, lancé à l’automne 2019 par Coil, Mozilla et Creative Commons et baptisé "Grant for the Web". Ce standard de paiement en ligne se donne cinq ans pour élaborer de vraies alternatives aux modèles de monétisation des contenus en ligne, axés aujourd’hui davantage sur les audiences que sur la création. Les trois partenaires ont investi 100 millions de dollars afin de financer divers projets qui contribueront à développer ce standard. Ce modèle "fonctionnera mieux une fois qu’il sera adopté par un grand nombre d’utilisateurs et qu’il sera intégré à la plupart des navigateurs", concède Mozilla. Une intégration tout sauf garantie à l'heure actuelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media