Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2017] Archos surprend avec son premier... scooter électrique !

Des smartphones, des tablettes, des objets connectés et maintenant... des objets pour la mobilité urbaine. Le français Archos poursuit sa diversification et présente au MWC 2017, qui se tient à Barcelone jusqu'au 2 mars, une trotinnette électrique, une "draisienne" et un scooter issus de sa division "Connected Avenue".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Archos surprend avec son premier... scooter électrique !
[MWC 2017] Archos surprend avec son premier... scooter électrique ! © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Après avoir misé sur les objets connectés ces dernières années, le concepteur de smartphones et tablettes français Archos s'éloigne encore de son coeur de métier. Il s'attaque au marché des "rideables", les petits objets pour effectuer le dernier kilomètre qui sépare un utilisateur de sa maison, de son travail... Une division baptisée "Connected Avenue" a été créée courant 2016.

 

Archos avait présenté une "draisienne" électrique au salon Autonomy Paris, en octobre 2016. Commercialisé depuis fin 2016, cet objet, baptisé e-Scooter, n'a pas pour fonction d'apprendre aux enfants à faire du vélo (l'usage habituel de ce type d'objet) mais d'aider les adultes à se mouvoir en ville. Pliable, l'objet (qui pèse environ quinze kilos) peut se glisser facilement dans les transports en commun ou à l'arrière d'une voiture. Il dispose d'une batterie lui permettant de rouler 25km, jusqu'à 20 km/h.

 

 

 

Une trotinette, un scooter... et une appli mobile

Au MWC 2017, Archos présente deux nouveaux véhicules. Une trotinnette électrique nommé "Bolt", et un véritable scooter électrique, le X3. Le premier est en pré-vente dès ce 1er mars sur le premier pop-up store de la marque à Vélizy (78), tandis que le second doit être lancé d'ici fin mars. Le prix de vente n'est pas encore connu.

 

Pour fabriquer cette nouvelle gamme de produits, Archos a comme d'habitude fait appel à des sous-traitants en Chine. La marque travaille avec les sociétés Sunra et Xinri qui produisent déjà des millions d'objets du même type. Mais alors quelle est la plus-value d'Archos ? "Nous avons créé une application mobile pour smartphone, à clipser sur les objets de mobilité, pour accompagner leur utilisation", indique une porte-parole de la marque.  Cette interface numérique permet d'être guidé, de visualiser la vitesse, le niveau de la batterie...

 

Avec cette initiative, Archos veut accompagner la digitalisation des transports et capitaliser sur son expérience en matière d'interfaces.  Il ne s'interdit pas, à l'avenir, de développer des business orientés vers les professionnels (flottes pour pros, pour desservir certains territoires et entreprises par exemple). Mais cette étape viendra plus tard, une fois les modèles lancés et (bien) vendus.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media