Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2017] Avec le G6, LG mise tout sur l'ergonomie et l'écran... au détriment de la puissance ?

Pour se démarquer de la concurrence, LG mise sur l'ergonomie et l'écran pour son nouveau smartphone, le G6. Avec son format 18:9, il fait tenir un écran de 5,7 pouces dans un corps particulièrement compact. Un bémol : il utilise un processeur Snapdragon 821, alors que les smartphones équipés de la génération suivante, le Snapdragon 835, arriveront sur le marché dans quelques mois.
mis à jour le 26 février 2017 à 16H56
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec le G6, LG mise tout sur l'ergonomie et l'écran... au détriment de la puissance ?
[MWC 2017] Avec le G6, LG mise tout sur l'ergonomie et l'écran... au détriment de la puissance ? © LG

Comme tous les grands constructeurs de smartphones, LG s’est fendu de sa conférence en amont du Mobile World Congress (MWC) pour dévoiler son produit phare pour 2017. Le rival historique de Samsung a choisi de se concentrer sur l'ergonomie de ce téléphone, baptisé LG G6, et plus particulièrement sur son écran. Il mesure 5,7 pouces de diagonale (pour une résolution de (2,880 x 1,440 pixels), mais dans un format particulièrement compact, avec peu d'espace sur les bords. Ce type de design est la grande tendance qui s'annonce parmi les constructeurs cette année.

 

L'écran 18:9 mis en avant

Le mot d'ordre pour LG était "un plus grand écran, pas un plus grand téléphone". Avec à l'appui les chiffres d'une étude interne révélant qu'une majorité d'utilisateurs préfèrent tenir leur téléphone à une main la plupart du temps. Pour obtenir cette diagonale sans augmenter la taille du téléphone, LG a choisi de changer son format, passant du classique 16:9 au format hors norme 18:9. L'entreprise a nommé cet écran "FullVision". Elle met en avant le fait qu'il permet une expérience plus immersive, notamment pour les contenus Amazon Video qui seront de plus en plus filmés dans ce format à l'avenir. LG rassure aussi sur le fait que de nombreuses applications du Google Play Store vont être adaptées pour ce format. On est toutefois en droit de se demander si des problèmes de compatibilité ne subsiteront pas malgré tout, en particulier si les autres constructeurs s'en tiennent au format 16:9. Autre point fort de cet écran, une compatibilité Dolby Vision et HDR10 pour un contraste plus profond et un meilleur rendu des couleurs.

 

Un style minimaliste mais pas seulement

Spécifications du LG G6

  • Chipset: Qualcomm® Snapdragon™ 821 Processor
  • Display: 5.7-inch 18:9 QHD+ FullVision Display (2880 x 1440 / 564ppi)
  • Memory: 4GB LPDDR4 RAM / 32GB or 64GB UFS 2.0 ROM / MicroSD (up to 2TB)
  • Camera:
    • Rear Dual: 13MP Wide (F2.4 / 125°) / 13MP Standard OIS 2.0 (F1.8 / 71°)
    • Front 5MP Wide (F2.2 / 100°)
  • Battery: 3,300mAh (embedded)
  • Operating System: Android 7.0 Nougat
  • Size: 148.9 x 71.9 x 7.9mm
  • Weight: 163g
  • Network: LTE-A 3 Band CA
  • Connectivity: Wi-Fi 802.11 a, b, g, n, ac / Bluetooth 4.2 BLE / NFC / USB Type-C 2.0 (3.1 compatible)
  • Colors: Astro Black / Ice Platinum / Mystic White
  • Other: Water and Dust Resistant / Fingerprint Sensor / UX 6.0 / Dolby Vision™ / HDR10 / Qualcomm Quick Charge™ 3.0 / 32-bit Hi-Fi Quad DAC
Côté style, le G6 se veut minimaliste, parfaitement symétrique et sans rien qui dépasse. Tous les coins du smartphone sont arrondis, même ceux de l'écran. LG a aussi travaillé sur la solidité et l'étanchéité, et s'est fendu d'une explication sur les mesures qu'il prend pour s'assurer de la sécurité de ses batteries, dans une référence très claire aux déboires du Samsung Galaxy Note 7. Le G6 possède par ailleurs deux caméras à l'arrière et à l'avant pour donner à l'utilisateur le choix entre une photo normale ou grand angle. Dernier point fort, le G6 inclut Google Assistant. Scott Huffman, VP chez Google, est monté sur scène pour l'annoncer. Cet assistant personnel aux capacités étendues (que Google veut imposer aussi biend sur smartphones que dans la smart home) n'est plus à présenter. Seul problème : il n'est pour le moment disponible qu'en anglais et en allemand. Son intérêt pour le marché français reste donc limité. Il arrivera par ailleurs dans les mois qui viennent sur tous les smartphones équipés d'Android 6.0 ou plus récent, et ne représente pas un gros avantage pour LG.

 

Un processeur qui date de 2016

S'il est un point sur lequel LG ne s'est pas attardé, c'est le processeur qui équipe le G6. Il s'agit du Snapdragon 821, et donc pas du tout dernier processeur de Qualcomm, le Snapdragon 835. La production du 835 a débuté tardivement (c'est notamment pourquoi Samsung ne présentera son Galaxy S8 que dans un mois), et il n'était pas prêt à temps pour la commercialisation du G6. Ce choix de ne pas attendre pourrait porter préjudice à LG d'ici quelques mois, quand son "flagship" se retrouvera face à d'autres smartphones beaucoup plus performants. Après l'échec commercial du G5 l'année dernière, une contre-performance du G6 serait compliquée pour LG. Autre déception : aucune mention d'une compatibilité avec Daydream, l'écosystème de réalité virtuelle de Google. LG a lancé quelques tentatives en matière de VR par le passé, mais ne semble pas vouloir aller plus loin pour le moment... A moins qu'il ne travaille sur un casque tout-en-un basé sur les technologies de Qualcomm ?%%ARTICLELIE:506769%%

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media