Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2019] Qualcomm lance un écosystème de casques de réalité virtuelle et augmentée pour smartphones

Au MWC 2019, Qualcomm lance officiellement son écosystème de casques de réalité virtuelle et lunettes de réalité augmentée qui fonctionnent en se connectant par câble avec des smartphones. Une stratégie qui vise à redynamiser le marché AR/VR sur smartphone et à valoriser sa nouvelle puce, le Snapdragon 855. Les deux premiers produits compatibles sont signés Acer et nReal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qualcomm lance un écosystème de casques de réalité virtuelle et augmentée pour smartphones
[MWC 2019] Qualcomm lance un écosystème de casques de réalité virtuelle et augmentée pour smartphones © Qualcomm

Qualcomm annonce ce 25 février le lancement officiel de son écosystème "XR Viewers", ce par quoi il faut comprendre des périphériques de visualisation pour la réalité virtuelle ou augmentée. Qualcomm regroupe ces deux catégories (AR et VR) sous la bannière XR, pour "réalité étendue" (extended reality). Qualcomm avait partagé ce projet avec L'Usine Digitale en avant-première début décembre.

 

Une nouvelle catégorie de produits AR/VR

Concrètement, il s'agit de casques ou lunettes qui fonctionnent en se connectant par câble USB type-C à un smartphone. Ils se distinguent d'accessoires comme le GearVR de Samsung car ils disposent de leur propre écran (plutôt que d'utiliser celui du smartphone) et de capteurs pour le suivi positionnel sur six axes (6DoF), mais ne sont pas des appareils tout-en-un comme l'Oculus Go ou Microsoft HoloLens.

 

Ces "XR Viewers" ne sont compatibles qu'avec la dernière génération de puce premium de Qualcomm : le Snapdragon 855.
Le but de Qualcomm avec cette stratégie est de valoriser sa puce auprès des fabricants de smartphones en leur donnant un accessoire supplémentaire à proposer à leurs clients. Elle est aussi censée faciliter l'accès aux technologies immersives auprès du grand public en mettant des produits à la fois qualitatifs et abordables sur le marché, même si ce dernier point reste à prouver. Enfin, elle représente un cas d'usage pour la 5G, notamment pour le streaming de vidéos immersives, qui sont particulièrement volumineuses.

 

 

Pour galvaniser cet écosystème, Qualcomm a intégré la catégorie des "XR Viewers" à son programme d'accélération hardware. Pour résumer, l'entreprise fournit aux marques intéréssées des designs de référence, une liste de composants pré-validés dans laquelle ils peuvent piocher, des contacts d'usines partenaires, des indicateurs de qualité/performance à atteindre, et un soutien marketing. Ce programme a été créé à la base pour les casques ou lunettes autonomes, et peut être considéré comme un succès sachant que Qualcomm équipe aujourd'hui l'ensemble du marché.

 

Acer et nReal sont les deux premiers partenaires

Les deux premiers "XR Viewers" du marché sont un casque de réalité virtuelle signé Acer et basé sur le design de son casque OJO, et les lunettes de réalité augmentée "Light" de la start-up chinoise nReal. Ces dernières ont été dévoilées au CES 2019, mais fonctionnait en se connectant à un "compute pack", c'est-à-dire un petit boîtier contenant une puce Snapdragon 845 qui effectue les calculs. Cela permet aux lunettes de rester légères et sveltes. Leur intégration dans l'écosystème XR Viewers signifie qu'elles pourront également fonctionner avec un smartphone.

 

D'autres annonces de casques/lunettes auront lieu au cours de l'année. Qualcomm cite d'ores et déjà le Chinois Pico pour la partie réalité virtuelle. On peut par ailleurs mentionner le Vive Cosmos de HTC. Si le casque n'a officiellement été annoncé que comme étant compatible avec des ordinateurs pour le moment, ses caractéristiques correspondent en tout point à celles du reference design de Qualcomm et une annonce en ce sens n'est qu'une question de temps.

 

Un écosystème interopérable regroupant smartphones, opérateurs télécoms et distributeurs de contenus

Mais les XR Viewers eux-mêmes ne sont qu'une partie de l'équation. Qualcomm a voulu créer un écosystème interopérable, ce qui signifie que chaque casque fonctionnera avec tous les smartphones compatibles, peu importe leur constructeur. Les marques partenaires sont pour le moment Xiaomi, Asus, HTC, OnePlus, Oppo, Vivo et BlackShark. Les opérateurs télécoms sont aussi de la partie pour les usages liés à la 5G (et potentiellement la vente de bundles). LG U+, KDDI Corporation, KT Corp, SK Telecom, Sprint, Swisscom, Telstra et TIM sont partenaires.

 

 

Enfin, sept plates-formes de distribution de contenu soutiennent l'initative : Vive Wave, NextVR, Arvizio, NetEase-AR, Iconic Engine, SenseTime et Wikitude. Plusieurs d'entre elles sont présentes au MWC 2019. Pour aider les consommateurs à s'y retrouver, Qualcomm implémentera courant 2019 un badge dédié pour désigner les appareils (smartphones et casques/lunettes) compatibles avec l'écosystème XR Viewers.

 

Le prix des "XR Viewers" sera déterminant

Si l'initiative nous semble une alternative intéressante aux appareils tout-en-un, deux inconnues subsistent aujourd'hui : le prix et la disponibilité (notamment en France). Aucun opérateur français n'est partenaire pour le moment, et la présence des distributeurs de contenu compatibles sur le marché européen n'est pas claire.

 

Quant au prix des casques et lunettes, soit il n'est pas encore connu (casque Acer), soit il reste élevé (les lunettes Light de nReal seront vendues environ 1000 dollars avec le compute pack...). Or le facteur "abordable" sera déterminant pour l'adoption de cette nouvelle catégorie d'appareils.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale