Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

N26 lève 100 millions de dollars supplémentaires et dit s'attendre à une adoption forte des services bancaires en ligne

Levée de fonds La néobanque allemande N26 étend sa levée de fonds en série D de plus de 100 millions de dollars. Une annonce qui intervient en pleine épidémie de Covid-19, qui pourrait renforcer l'attrait pour les banques en ligne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

N26 lève 100 millions de dollars supplémentaires et dit s'attendre à une adoption forte des services bancaires en ligne
N26 lève 100 millions de dollars supplémentaires et dit s'attendre à une adoption forte des services bancaires en ligne © N26

N26 a annoncé mardi 5 mai 2020 l'extension de sa levée de fonds de plus de 100 millions de dollars. La néobanque allemande lève donc un total de 570 millions de dollars en série D et près de 800 millions de dollars depuis sa création en 2015. La start-up affirme que "tous ses investisseurs principaux" ont contribué à ce nouveau tour de table.

 

Une demande croissante avec l'épidémie de Covid-19

N26 réalise ce tour de tableau moment où les services bancaires mobiles ont le vent en poupe. L'épidémie de Covid-19 a poussé au confinement de nombreuses villes et à l'adoption de gestes barrières. Les gens se tournent vers le paiement sans contact et les achats en ligne... Une aubaine pour les acteurs des banques mobiles. "L’usage et l’adoption de la banque digitale est en pleine accélération au moment où le monde s’adapte à une nouvelle normalité", confirme Valentin Stalf, co-fondateur et CEO de N26, dans un communiqué.

 

La fintech permet de créer un compte en banque en quelques clics, de le gérer via une application et de commander une carte de crédit, sans se déplacer. Afin de répondre à une demande croissante, N26 a même lancé une nouvelle fonctionnalité en avril dernier permettant d'effectuer des paiements en ligne avec sa carte N26 avant même de l'avoir reçue.

 

La start-up allemande, qui a dû se retirer du marché britannique, assure avoir 5 millions de clients majoritairement en Europe mais aussi aux Etats-Unis où elle s'est lancée en juillet dernier. Ce nouvel apport financier va lui permettre de poursuivre ses développements et préparer son lancement au Brésil.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media