Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nadella Day : l'ex "Monsieur cloud" de Microsoft succède à Steve Ballmer

Comme pressenti, Satya Nadella, actuel vice-président en charge du cloud, succède à Steve Ballmer et devient le troisième directeur général de l’histoire de Microsoft.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nadella Day : l'ex Monsieur cloud de Microsoft succède à Steve Ballmer
Nadella Day : l'ex "Monsieur cloud" de Microsoft succède à Steve Ballmer © Microsoft

Une page se tourne chez Microsoft. Satya Nadella, qui a rejoint l’entreprise en 1992, va succéder à Steve Ballmer comme directeur général du géant américain. Microsoft l’a confirmé ce 4 février. Satya Nadella, 46 ans, ingénieur de formation, avait successivement occupé les fonctions de vice-président en charge de la R&D dans la division services en ligne, vice-président de la division Business, puis plus récemment vice-président en charge du cloud et des serveurs. Il prend ses nouvelles fonctions immédiatement.

cloud et mobile, les priorités de nadella

"Microsoft est l’une de ces rares entreprises à avoir réellement changé le monde à travers la technologie, et je ne pourrais pas être plus fier d’avoir été choisi pour diriger la société", commente l’heureux élu dans un communiqué de Microsoft. "Les opportunités face à nous sont vastes, et pour les saisir, nous devons nous concentrer, évoluer rapidement et continuer à nous transformer. Une grande partie de mon travail consistera à accélérer notre capacité à apporter des produits innovants à nos clients plus rapidement".

Dans un courrier électronique adressé aux salariés, le nouveau PDG en dit (un peu) plus sur l'avenir de Microsoft. "Notre industrie ne respecte pas la tradition : elle respecte seulement l'innovation", écrit-il. "C'est une période critique pour notre industrie et pour Microsoft. Mais ne vous méprenez pas : nous sommes destinés à de grandes choses, à mesure que la technologie évolue et que nous évoluons avec elle. Notre travail est de faire en sorte que Microsoft ait sa place dans un monde cloud et mobile".

bill gates en retrait

Comme prévu, Bill Gates prend du recul, et quitte la présidence du conseil d’administration de la société. Il continuera néanmoins à y siéger, en tant que fondateur et conseiller technique. John Thompson, administrateur indépendant, assumera la présidence du conseil.

La stratégie de la nouvelle équipe ne devrait pas fondamentalement trancher avec l'ère Ballmer : Microsoft devrait continuer à se développer à la fois dans dans le matériel et les services. Le choix d'un candidat en interne est symptomatique de cette volonté de continuité. Longtemps cité comme favori, l'ex patron de Nokia Stephen Elop a probablement fait les frais d'une approche trop radicale, pronant par exemple le désengagement du jeu vidéo.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media