Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nancy accueillera son bâtiment "totem" pour les start-up en 2020

Les entreprises de la French Tech à Nancy disposeront en 2020 d’un bâtiment dédié à l’économie numérique. L’investissement s’élève à 5,2 millions d’euros HT.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nancy accueillera son bâtiment totem pour les start-up en 2020
Le bâtiment dessiné par le cabinet nancéien Breda Architecte s’élèvera sur quatre niveaux, en bordure de la Meurthe. © Adim-Est (Vinci Construction)

Les start-up de l’agglomération nancéienne auront leur bâtiment "totem" de la French Tech au premier semestre 2020. La société d’économie mixte et d’aménagement urbain Solorem a réuni le tour de table nécessaire à la construction de 2500 m2 de locaux en bordure de la Meurthe.

 

"Le projet a pris du temps, car nous avions la chance de disposer de locaux pour aménager un petit bâtiment totem, à quelques mètres du futur projet, livre François Werner, vice-président du Grand Nancy délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation. Par ailleurs, notre position a été de faire confiance à l’initiative privée dans le respect des finances publiques, mais aussi de l’esprit de la French Tech."

 

Un programme à 5,2 millions d'euros HT

Le programme de 5,2 millions d'euros hors taxes d’investissement est réalisé par Adim-Est (Vinci Construction). Le promoteur va engager le chantier en mars prochain dans le quartier Rives de Meurthe emblématique du développement urbain de la cité des ducs de Lorraine.

 

Le bâtiment dessiné par le cabinet nancéien Breda Architecte s’élèvera sur quatre niveaux. Le rendez-de-chaussée et le premier étage loués par le Grand Nancy (1100 m2 au total), seront dédiés à l’accélération de start-ups et aux entreprises engagées dans la transition numérique. Le deuxième étage et l’attique qui le surmontera, seront consacrés au tertiaire conventionnel, mais devrait accueillir, selon le Grand Nancy, des entreprises de l’économie numérique. 

 

Lorrains et Alsaciens main dans la main ?

L’écosystème French Tech nancéien s’intègre dans un espace plus vaste, le sillon lorrain (Thionville, Metz, Nancy, Epinal), seul réseau numérique du quart-nord Est à avoir été labellisé Métropole French Tech en juillet 2016. A cette occasion, le réseau baptisé "LornTech" avait également intégré les réseaux thématiques Fintech et IoT and manufacturing.

 

L’association LornTech, présidée depuis décembre 2018 par Pierre Rinaldi, fondateur de la start-up SESAMm à Metz (Moselle), pourrait candidater au prochain appel à projet Capital French Tech en association avec ses homologues alsaciens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale