Ne dites plus Google Glass mais Project Aura

Selon plusieurs médias américains, le projet de lunettes intelligentes de Google rejoindrait un nouveau pôle nommé "Project aura" (à ne pas confondre avec "Project Ara", l'équipe mettant au point un smartphone en kit).

Partager
Ne dites plus Google Glass mais Project Aura

Le futur Alphabet, maison-mère de Google, regorge de projets aux noms de codes plus ou moins énigmatiques. Il y a "Ara", un prototype de smartphone en kit, "Jacquard", pour connecter le textile, "Tango", un smartphone doté de vision 3D, "Sunroof", pour promouvoir l'énergie solaire... Et depuis juin une nouvelle équipe de l'ombre travaillant sur la technologie à porter (wearable tech), baptisée "Project Aura", selon plusieurs médias américains dont Business Insider.

Elle compte d'anciens ingénieurs et développeurs du lab 126 d'Amazon, le centre de R&D dédié au hardware du géant du e-commerce. Amazon venait tout juste de s'en séparer : le géant du e-commerce a procédé à des coupes sombres dans les effectifs de son labo dédié aux terminaux mobiles, aux objets connectés et à la domotique... Google a sauté sur l'occasion.

Ivy Ross, qui dirigeait déjà le projet Glass, est à la tête de ce groupe, sous l'autorité de Tony Fadell, le fondateur de Nest, racheté par Google en 2014.

Aura, une idée lumineuse... comme magic leap ?

La commercialisation du kit développeurs grand public de Google Glass, cette paire de lunettes dotées d'un mini écran au niveau de l'œil droit et d'une multitude de capteurs, est stoppée depuis janvier 2015. Mais Google croit toujours à ce concept et travaille à créer une nouvelle version.

Preuve de son intérêt pour la "technologie à porter", le géant américain a d'ailleurs investi dans la start-up Magic Leap, qui développe un casque de réalité augmentée extrêmement novateur. Des passerelles pourraient-elles être bâties entre ce projet externe et le tout nouveau projet Aura ? On peut imaginer que oui : "Aura" fait naturellement référence à la lumière, et la technologie Magic Leap est justement basée sur la projection d'un champ lumineux sur la rétine de l'utilisateur...

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS