Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Neotys change de dimension

Editrice d'une solution de test de charge et de performance d'applications web et mobiles, Neotys inaugure le 3 octobre son nouveau siège de 1 800 mètres carrés à Gémenos (Bouches-du-Rhône). Elle vient de réaliser une levée de fonds de 3 millions d'euros et s'apprête à lancer un nouveau produit.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Neotys change de dimension
Nouveau siège social de Neotys à Gémenos. © J.C. Barla

Sa croissance l'a déjà conduite à déménager trois fois dans la même rue, dans le parc d'activités de Gémenos (Bouches-du-Rhône), mais la taille de son nouveau site devrait lui permettre de s'inscrire à plus long terme. Neotys inaugure le 3 octobre un immeuble sur trois niveaux où elle occupe 1 800 mètres carrés. Si le bâtiment a été construit par un promoteur, elle a investi elle-même dans l'aménagement intérieur afin d'y disposer des espaces de travail, de réunion et de convivialité qu'elle désirait.

Créée en 2005, la société a conçu et développé une solution de test de charge et de performance d'applications internet et mobiles, Neoload, dont elle a lancé en juillet la cinquième version, apte à tester les toutes dernières technologies utilisées par les développeurs. Elle emploie près de 70 personnes dont une vingtaine aux Etats-Unis dans une filiale qu'elle détient à 100 % près de Boston et affiche plus de 1 600 clients de tous secteurs (banques, e-commerce, industrie, multimédia, distribution...) et toutes tailles dans soixante pays. En 2013, elle a réalisé 7 millions d'euros de chiffre d'affaires, à 75 % à l'export. Elle prévoit en 2014 une progression à deux chiffres.

Offre élargie

Pour son président et cofondateur, Thibaud Bussière, "Neotys s'est imposée comme l'un des leaders de son marché, en autofinançant toujours son développement. Elle entre dans une nouvelle phase d'expansion. Notre levée de fonds de 3 millions d'euros, concrétisée en septembre auprès d'Ardian et de BPI France, va permettre de la soutenir".

La stratégie concerne d'abord l'international. Elle a récemment conforté son équipe américaine afin d'accroître sa prospection sur la côte ouest, un territoire-clé pour la société. La moitié de son chiffre d'affaires provient de ses ventes en Amérique du Nord. "Là-bas, les clients sont très pragmatiques : si la solution fonctionne et leur apporte une réelle valeur ajoutée, ils l'achètent. Nous l'avons vendue à la Maison Blanche avant même de convaincre un ministère français", s'amuse le dirigeant.

Neotys veut également accroître sa notoriété en s'appuyant sur les expériences et témoignages de la "communauté d'utilisateurs" de sa technologie. Enfin, elle entend poursuivre ses efforts de R&D. Son offre va d'ailleurs bientôt intégrer un nouveau produit ciblé sur la surveillance en continu de la disponibilité et de la performance des applications web et mobiles. "Nos clients exprimaient ce besoin. Complémentaire de Neoload, cette solution couvre un marché beaucoup plus important" assure Thibaud Bussière. Tous ces projets nourriront les activités de la PME en 2015, croissance et recrutements à la clé...

Jean-Christophe Barla

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media