Nest s'empare du hub pour objets connectés domestiques Revolv

La filiale de Google spécialisée dans les objets connectés Nest Labs a récemment racheté son concurrent Revolv, une plateforme de gestion des objets connectés de la maison.

Partager
Nest s'empare du hub pour objets connectés domestiques Revolv

La maison connectée sera-t-elle bientôt entièrement contrôlée par Nest ? La société américaine, filiale du groupe Google spécialisée dans les thermostats intelligents, a racheté en toute discrétion ce week-end la start-up Revolv.

Cette société s'est taillée une réputation en lançant une plateforme de gestion domotique destinée au contrôle de tous les objets connectés de la maison.

une position de plus en plus dominante

Via cette acquisition, Nest s'empare en fait de l'un de ses principaux concurrents. Et renforce par la même sa position dominante sur le marché de la domotique.

Revolv vient ainsi compléter le programme "Works with Nest" lancé par l'entreprise pour accompagner les développeurs et augmenter le panel d'objets connectés tiers compatibles avec ses propres produits - détecteurs de fumée et thermostats intelligents.

En juin dernier, Nest avait mis la main sur les caméras connectées de Dropcam.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS