Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Netflix et consorts, nouveaux meilleurs amis des fabricants de téléviseurs

Pour vendre leur nouveaux modèles de TV 4K annoncés sur le salon, les LG, Samsung, Sony et autres Sharp ont besoin de contenu à la hauteur. Et sans surprise, ce sont désormais Netflix, Amazon et leurs concurrents qui le produiront.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Netflix et consorts, nouveaux meilleurs amis des fabricants de téléviseurs
Netflix et consorts, nouveaux meilleurs amis des fabricants de téléviseurs © Flickr CC - brianc

Si Google s’est illustré dans l’automobile au CES 2014, Netflix a, de son côté, joué les stars de la télévision. Il était de tous les podiums chez les fabricants d’écrans. LG en tête. Le sud-coréen est un de ses partenaires de longue date (dès 2008, il utilisait l’app de Netflix pour son lecteur BluRay) et a accueilli dès l’ouverture du salon, Reed Hastings, patron du géant américain de la VOD. Ce dernier a annoncé la disponibilité de son service de streaming en temps réel de contenu 4K ultra HD. En commençant par "House of cards", la série à succès qu’il a produite. Son concurrent direct, Amazon et son service Prime, a annoncé qu’il en ferait de même avec toutes ses nouvelles séries. Puisque le californien s’est lui-aussi lancé l’an dernier dans la production.

Les chaînes de TV menacées

La résolution en 4000 pixels (4K) est le nouveau motto des Samsung, LG, Sony, Sharp et autres fabricants de téléviseurs. Mais encore plus que d’habitude, pour convaincre un consommateur en crise d’investir dans un nouvel écran, les industriels doivent proposer le contenu adéquat. Or, en 2014, ce contenu ne viendra sûrement pas des chaînes de télévision traditionnelles. Quel que soit le contenu qu’ils regardent, les téléspectateurs devenus internautes le choisiront, ou le choisissent déjà, depuis une tablette ou un mobile, où ils veulent et quand ils veulent. Mais ils auront néanmoins aussi envie de le visionner sur un écran avec la qualité idoine, en 4K, ou pourquoi pas, incurvée, voire même flexible comme l’a imaginé Samsung.

Les fabricants ont donc tous annoncé aux CES des accords avec Netflix, mais aussi Amazon, afin que leurs services soient directement disponibles depuis les derniers modèles. Il en va de même pour M-Go, l’entreprise conjointe de Dreamworks Animation et du français Technicolor ou le cablo-opérateur Comcast et son app XfinityTV. Oubliées les chaines de télévision traditionnelles ou les majors du cinéma, même si Paramount et la Fox essaient de rester dans la course en passant aussi des accords avec Samsung. Les téléviseurs de 2014 se vendront avec les services de VOD embarqués. Ou ne se vendront pas.

Les consommateurs français eux, ont tout le loisir d’attendre puisque Netflix et tous les services analogues restent indésirables dans l’Hexagone. Chronologie des medias oblige. Mais Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Economie numérique, devait rencontrer aujourd’hui Reed Hastings pour le convaincre, malgré tout, d’ouvrir un bureau sur le territoire. 

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale