Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Netflix licencie 300 personnes de plus et avance dans son projet publicitaire

Vu ailleurs Le leader mondial du streaming poursuit son plan de réduction des coûts, tandis qu'il discute avec des partenaires potentiels pour lancer au plus vite son forfait financé par la publicité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Netflix licencie 300 personnes de plus et avance dans son projet publicitaire
Netflix licencie 300 personnes de plus et avance dans son projet publicitaire © Netflix

Netflix a indiqué la semaine dernière qu'il allait supprimer 300 postes supplémentaires, après les 150 licenciements annoncés en mai. Cette fois, certains postes à l'international sont concernés, même si la plupart sont basés aux États-Unis. La plateforme de streaming continue de réduire ses coûts pour maintenir ses marges, après avoir perdu 200 000 abonnés au premier trimestre et alors qu'elle prévoit d'en perdre 2 millions de plus au second.
 

l'offre publicitaire en préparation

Au centre de la stratégie de Netflix pour remonter la pente : le lancement d'une offre d'abonnement moins chère et financée par la publicité, qui s'ajoutera aux options existantes. L'entreprise a confirmé le 23 juin, aux Cannes Lions – une grande conférence internationale du secteur de la publicité -, qu'elle allait bientôt commercer à tester cette offre et qu'elle était pour cela en négociations avec plusieurs partenaires publicitaires. L'objectif est de s'associer à un spécialiste de ce métier, qu'elle ne maîtrise pas, afin de démarrer rapidement. Elle envisage toutefois de créer sa propre plateforme publicitaire à terme.

En mai, le New York Times a rapporté que l'offre financée par la publicité pourrait être introduite dès la fin de l'année, donc à peu près au même moment que celle de Disney+.

google et comcast sur les rangs

D'après le Wall Street Journal, Netflix discute avec NBC Universal (Comcast), qui possède une activité de publicité vidéo (FreeWheel), et avec Google, qui travaille déjà avec Disney. Dans les deux cas il s'agirait d'accords exclusifs, concernant à la fois la technologie et la commercialisation des espaces.

L'action Netflix a perdu 70% depuis le début de l'année. La plateforme compte tout de même continuer à investir dans ses contenus, à hauteur de 17 milliards de dollars en 2022, comme l'année précédente.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.