Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Netflix va licencier 150 personnes aux Etats-Unis

La plateforme de streaming, qui a publié au premier trimestre des résultats préoccupants, commence à réduire les coûts en licenciant un peu plus d'un pourcent de ses effectifs aux Etats-Unis.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Netflix va licencier 150 personnes aux Etats-Unis
Netflix va licencier 150 personnes aux Etats-Unis © Netflix

Confronté au ralentissement de sa croissance et à une baisse inhabituelle du nombre d'abonnés, Netflix s'apprête à licencier 150 personnes, a appris le site spécialisé dans l'actualité du cinéma Deadline. Cela représente un peu plus de 1% de ses effectifs dans le monde.

Ces suppressions de postes se concentrent aux Etats-Unis et concernent surtout les contenus originaux, films et séries. Le leader de la vidéo à la demande par abonnement va également couper dans les effectifs à temps partiel de son studio d'animation, indique le magazine Variety. De nombreux projets d'animation ont déjà été annulés. Il y a quelques semaines, Netflix avait déjà annoncé des licenciements au sein de Tudum, le site éditorial dédié à ses contenus, lancé en fin d'année dernière.
 

Un abonnement financé par la pub fin 2022 ?

Netflix entre dans un cycle d'économies, alors que la plateforme a perdu des abonnés (200 000) au premier trimestre, pour la première fois en 10 ans. Son bénéfice a également reculé de plus de 6% sur un an au cours des trois premiers mois de l'année. "Le ralentissement de la croissance de nos revenus signifie que nous devons aussi ralentir la croissance de nos dépenses", explique Netflix.

Outre la maîtrise de ses coûts, la plateforme de SVOD a deux projets dans les cartons pour augmenter ses revenus et capter de nouveaux abonnés : le lancement d'une offre d'abonnement moins chère financée par la publicité, et un nouveau forfait dédié au partage de compte, une pratique qui permet au public d'utiliser les identifiants de connexion d'un autre abonné pour accéder à la plateforme sans payer.
Selon le New York Times, qui a eu accès à un mémo interne, ces deux projets pourraient aboutir au 4e trimestre 2022, c'est-à-dire plus tôt que prévu initialement. Visiblement, Netflix n'a pas l'intention de laisser la situation s'enkyster.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.