Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nikon lance à son tour des appareils photo hybrides

Le groupe japonais, grand spécialiste des appareils photo numériques, vient de présenter une nouvelle gamme d'appareils "hybrides", à mi-chemin entre les compacts et les reflex. Les deux premiers modèles disposent de boîtiers compacts et d'optiques interchangeables.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nikon lance à son tour des appareils photo hybrides
Nikon lance à son tour des appareils photo hybrides © Nikon

Avec 1,74 million de pièces vendues au premier semestre, pour un chiffre d’affaires de 351 millions d’euros, le marché des appareils photo numériques est désormais mature, en léger déclin, selon GfK. Sur les six premiers mois de l'année, les ventes sont en repli de 3% en volume et de 6% en valeur en France, avec une baisse beaucoup plus marquée sur les appareils compacts que sur les reflex, plus haut de gamme.

Mais pour l'institut, le marché se caractérise aussi par une "montée en gamme" des produits et le développement de nouveaux appareils photo hybrides "qui sont compacts car sans visée reflex, mais avec un objectif interchangeable." Et l'arrivée sur le marché français, d'ici fin octobre, des nouveaux appareils photo "hybrides" de Nikon offre un nouvel exemple de cette évolution.

Nikon 1 J1 et V1

Le fabricant japonais, qui aurait été retardé dans ses développements par les conséquences du séisme sur son usine japonaise de fabrication d'appareils photo de Sendai, vient de présenter les deux premiers modèles de sa gamme Nikon 1, le J1 et le V1.

Lancé au "prix conseillé" de 549 euros, le premier est présenté comme un appareil accessible à tous, au design "épuré". Il sera proposé en quatre coloris, également disponibles pour les optiques et les accessoires : noir mat, blanc laqué, aluminium et rouge "glossy."

Facturé environ 799 euros, le second, le V1, est un peu plus perfectionné et s'adresse "aux amateurs de haute technologie". Il est doté d'un boîtier blanc ou noir renforcé (en magnésium), et d'un viseur et d'un écran haute définition (respectivement 1.4400.00 et 920.000 points).

Ces deux appareils bénéficient, d'après le groupe, de nouveaux capteurs d'image CMOS et de processeurs Expeed 3 plus rapides que ceux des autres "hybrides" existants, notamment chez Olympus, Panasonic, Sony et Samsung. Et ils sont censés inaugurer des "modes de capture d'image inédits", tels le pré et le post-déclenchement, qui permettent d'enregistrer les images avant et après le déclenchement (les cinq "meilleures" photos peuvent ensuite être automatiquement sélectionnées à partir d'une analyse de l'expression faciale du sujet).

Reste à voir si les clients seront prêts à payer ces "hybrides" un peu plus chers que les compacts "habituels". D'autant qu'avec plus de 70% des foyers français équipés d'au moins un appareil en 2010, le marché serait proche de la saturation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.