Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nima, le testeur portable pour les allergies alimentaires, arrive en France

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Fondée en 2013, Nima propose une solution permettant de tester des aliments pour détecte la présence d’allergènes : l’arachide et le gluten. Disponible depuis deux ans aux Etats-Unis, le testeur d’arachide portable arrive en France et sera suivi début 2019 par celui dédié au gluten.  

Nima, le testeur portable pour les allergies alimentaires, arrive en France
Nima, le testeur portable pour les allergies alimentaires, arrive en France © Nima

Difficile, au restaurant ou ailleurs, pour une personne allergique de savoir si ce qu’elle va manger lui convient, ou non. C’est pour cela qu’a été inventé Nima, un capteur d’arachides qui réagit à la présence de l’allergène dans un morceau de nourriture. Ce testeur allergique portable est désormais disponible en France et en Europe. 

 

L’objet est composé d’une capsule à usage unique et d’une base, dans laquelle vient s’insérer la capsule, qui transmet le résultat de manière transparente. Si l’échantillon de nourriture ne contient pas d’arachide, la base affiche un smiley, sinon elle affiche "présence d’arachide détectée" et il suffit de renvoyer son plat en cuisine. Simple.

 


"un test de grossesse pour la nourriture"

Son fonctionnement est principalement chimique : une fois la capsule refermée, elle libère une solution qui réagit en présence de l’allergène. Après avoir été mixé, le mélange de liquide et de nourriture réagit avec un témoin magnétique, qui envoie l’information au boitier. En moins de cinq minutes, le résultat apparaît.

 

"C’est un peu un test de grossesse pour la nourriture", s’amuse Shireen Yates, co-créatrice de Nima. Elle raconte à l’Usine Digitale avoir eu cette idée à un mariage : "Pendant le repas, j’ai demandé à quelqu’un si la nourriture contenait des allergènes ou pas, et les gens étaient incapables de me répondre."

 

Après trois ans de développement, aidée par son co-fondateur Scott Sundvor, le premier testeur Nima sort aux États-Unis, il détecte la présence de gluten. Cet autre testeur, déjà disponible en Europe au Royaume-Uni et en Allemagne, devrait arriver en France début 2019. Si ce n’est pas encore le cas aujourd’hui, l’ambition de Shireen Yates est de proposer un boitier qui s’adapte aux différentes capsules. "La partie hardware du boitier est identique pour l’arachide ou le gluten", explique-t-elle. "C’est seulement la partie algorithme qui diffère, on espère pouvoir, à terme, proposer un boitier qui s’adapte aux différentes capsules".

 

#nimatested

Car une fois un boitier universel développé, il suffira de créer des capsules pour différentes allergies. "Les prochaines que nous allons développer seront destinées à détecter les produits laitiers et les noix", anticipe la co-fondatrice de Nima. "Notre objectif est de faire tout ce que l’on peut pour la transparence alimentaire".


"On ne s’associe pas avec la santé, mais avec la nourriture : on propose simplement de savoir ce que contient votre alimentation", explique-t-elle. Nima n’est d’ailleurs pas considéré comme un dispositif médical. Aujourd'hui, le capteur est disponible à l'achat sur le site britannique "Itsallaboutyou", à 214 euros. Il faudra ensuite compter une cinquantaine d'euros pour la boite de capsules de rechange.
S’il pourrait éventuellement être vendu en parapharmacie, c’est "parce qu’il faut qu’il soit disponible là où les gens en ont besoin".

 

Associé à une application, Nima se veut aussi une communauté forte de dizaines de milliers de membres. Elle permet aux utilisateurs d’indiquer aux autres ce qu’ils ont testé – notamment des restaurants. "Cette communauté est importante parce que les gens ont besoin de s’appuyer dessus et qu’ils se sentent pionniers quand ils testent un restaurant pour tous les autres membres", se réjouit Shireen Yates. "On a eu un retour très positif." Un hashtag, #nimatested, est même apparu sur Instagram.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale