Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nintendo augmente la production de Switch pour répondre à la forte demande provoquée par le confinement

Vu ailleurs Nintendo a demandé à ses fournisseurs et sous-traitants d’augmenter la production de sa console de jeux vidéo Switch, alors qu’une pénurie se fait ressentir à l’échelle mondiale du fait du confinement de la population. Des individus peu scrupuleux aggravent parallèlement le phénomène en achetant en masse les stocks des site e-commerce.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nintendo augmente la production de Switch pour répondre à la forte demande provoquée par le confinement
Nintendo augmente la production de Switch pour répondre à la forte demande provoquée par le confinement © Nintendo

Dès le mois de février, Nintendo expliquait rencontrer des difficultés à maintenir sa chaîne de production du fait des nombreuses fermetures d’usines décidées en réponse à la pandémie de Covid-19. Le fabricant japonais fait aujourd’hui les frais d’une forte demande de la part du public qui cherche à se divertir pendant le confinement. Le Nikkei Asian Review rapporte ce lundi 20 avril 2020 que la firme a passé des commandes massives à ses fournisseurs – jusqu’à 50% plus importantes que ce qu’ils attendaient initialement pour la période s’étalant du mois d’avril à celui de juin.

 

UNE HAUSSE DE PRODUCTION DE 10%

Selon nos confrères, cette manœuvre doit permettre à l’entreprise d’augmenter la production dans l’objectif d’atteindre les 22 millions d’unités produites en 2020, soit une hausse de 10% par rapport aux 20 millions d’unités fabriquées en 2019. "Nous espérons que les fournisseurs répondront à l’appel. Les perspectives d’approvisionnement de certaines pièces restent néanmoins incertaines et nous ne pouvons pas prévoir exactement combien de Switch pourront être fournies", a détaillé un porte-parole de Nintendo au Nikkei.

 

La situation pourrait mettre du temps à se régler. De nombreux pays d’Asie du Sud-Est – tels que la Malaisie ou les Philippines – ont imposé des mesures de confinement à leur population. Or c’est là-bas que sont produites certaines pièces essentielles à la fabrication de la console du géant japonais. Une situation qui s’est notamment faite ressentir sur son marché domestique, où les livraisons ont dû être interrompues au début du mois d'avril, et pourraient ne pas reprendre avant la mi-mai.

 

DES INDIVIDUS achètent via des bots pour revendre plus cher

Selon une enquête de Motherboard, un autre phénomène aggrave cette rupture de stock. Des individus peu scrupuleux ont de plus en plus recours à des bots qui leur permettent de repérer les stocks et d’acquérir la grande majorité des consoles rendues disponibles par les revendeurs officiels de Nintendo – chez les e-commerçants, notamment. En les achetant à bas prix, ils dégagent une marge importante en les revendant à prix d’or aux consommateurs.

 

Les joueurs se sont faits de plus en plus nombreux ces dernières semaines à travers le monde. Avec les mesures de confinement et la sortie de titres fédérateurs, tels que Animal Crossing: New Horizons, le temps de jeu moyen a bondi de 45% aux Etats-Unis et 38% en France selon le groupe Nielsen, qui observe les tendances. Une situation que des hackers mettent à profit. De multiples utilisateurs de la Switch ont indiqué sur les réseaux sociaux que les informations bancaires qu’ils ont renseignées sur leur compte Nintendo ont été utilisées par des tiers pour acheter des crédits sur le célèbre jeu vidéo en ligne Fortnite. La multinationale japonaise n’a pas encore réagi à cette heure.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media