Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nissan garde le cap sur les technologies de conduite autonome

L'électrification est au cœur de la stratégie des constructeurs automobiles. Nissan met donc logiquement l'accent sur ce point à l'occasion de la présentation de son plan Ambition 2030. Toutefois, le Japonais n'oublie pas les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et les véhicules autonomes. Il souhaite intégrer des Lidars de nouvelle génération sur la quasi-totalité de ses nouveaux modèles d'ici l'exercice 2030.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nissan garde le cap sur les technologies de conduite autonome
Nissan garde le cap sur les technologies de conduite autonome © Flickr/The Car Spy/CC

Nissan a dévoilé lundi 29 novembre 2021 son plan Ambition 2030. Résolument tourné vers l'électrification, le constructeur a annoncé investir 2 000 milliards de yens au cours des 5 prochaines années. L'objectif : lancer 23 nouveaux modèles électrifiés, dont une quinzaine 100% électriques, pour parvenir à un mix d'électrification de 50% d'ici 2030. Nissan n'oublie toutefois pas les systèmes avancés d'aide à la conduite et les promesses liées au véhicule autonome.

2,5 millions de véhicules avec ProPilot
Nissan assure vouloir faire bénéficier à un plus grand nombre de clients de ses technologies avancées d'aide à la conduite. Le constructeur souhaite embarquer sa technologie ProPilot sur plus de 2,5 millions de véhicule d'ici 2026. Sa technologie ProPilot est par exemple disponible sur les voies rapides. Cela maintient le véhicule au centre de la voie tout en conservant la distance de sécurité avec le véhicule devant lui et en respectant la vitesse définie par le conducteur.

Lors des dépassements, changements de file et prise de sortie, ProPilot gère vitesse, direction et distances de sécurité du véhicule. Lorsque le véhicule s'approche d'un embranchement ou qu'il est possible de doubler, il calcule le meilleur moment pour tourner ou dépasser et notifie le conducteur par des signaux visuels et sonore. Ce dernier doit alors poser les mains sur le volant et autoriser ou non l'action.

Des Lidars sur presque tous les nouveaux modèles
En équipant un nombre grandissant de véhicules de son système d'aide à la conduite, cela permet également au constructeur de collecter de précieuses données en conditions d'utilisation réelle. Ces données sont utiles pour poursuivre le développement de ses technologies de conduite autonome. Cela va dans le sens d'une autre annonce du Japonais : Nissan souhaite intégrer des Lidars de nouvelle génération sur la quasi-totalité de ses nouveaux modèles d'ici l'exercice 2030.

Un signe qui semble aller dans le sens du renforcer des ADAS. Pour la version ProPilot 2.0 qui équipe ses véhicules actuellement en circulation, le Lidar n'est pas nécessaire. Le système fonctionne à l'aide d'une cartographie 3D régulièrement mise à jour ainsi que des données provenant de 7 caméras et 12 sonars.

Les Lidars sont des capteurs assez coûteux qui sont très utilisés pour le développement des véhicules autonomes à l'exception notable de Tesla qui a toujours exclu l'utilisation de ce capteur. A noter que Valeo a récemment présenté la dernière génération de son Lidar dont la production en série doit débuter en 2024. L'équipementier français assure être le seul à produire en masse ce capteur.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.