Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nokia "a eu raison trop tôt sur les smartphones", d'après son ancien PDG

Nokia a investit trop tôt sur les smartphones alors que les contenus et applications n'étaient pas encore prêts pour en faire un succès : c'est la conviction de l'ancien PDG de Nokia Jorma Ollila.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nokia a eu raison trop tôt sur les smartphones, d'après son ancien PDG
Nokia "a eu raison trop tôt sur les smartphones", d'après son ancien PDG © William Hook - FlickR - CC

Pour qu'une innovation devienne un succès, le timing est essentiel. Nokia l'a appris à ses dépens : l'ex firme finlandaise, rachetée par Microsoft, n'a pas su prendre le virage des smartphones. Ou plutôt, elle l'a pris trop tôt, corrige son ancien PDG Jorma Ollila, qui livre son analyse dans une autobiographie, "Le succès impossible".

lancement prématuré, sans contenus ?

"Nous croyions à l'arrivée des smartphones. Nous y avons cru tellement fort que nous avions créé une nouvelle unité organisationnelle qui se concentrait sur les smartphones et nous avons aussi investi beaucoup d'argent dans le développement et le marketing", écrit Jorma Ollila dans le livre. "Il s'est avéré plus tard que nous avions investi dans une bonne idée, mais beaucoup trop tôt (...) Ce n'est que beaucoup plus tard que les opérateurs furent prêts à offrir des services qui allaient accélérer la montée en puissance des smartphones", analyse-t-il.

"On faisait ce qu'il fallait, mais les résultats étaient mauvais. On a essayé de faire exactement les choses qu'Apple, Google et Microsoft ont faites plus tard", estime-t-il encore. Alors que l'iPhone est arrivé sur le marché, Nokia a d'abord résisté avec son N95, qui a connu un beau succès. Mais la version à écran tactile de ce même téléphone, le N97, a été un four monumental, propulsant Nokia dans une spirale d'échec qu'elle n'allait plus quitter.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.