Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2018] Nokia laisse entrevoir un avenir pour son activité santé… mais peut-être sans l’ex-Withings

mis à jour le 25 février 2018 à 18H21
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Lors de sa conférence annuelle au Mobile World Congress, Nokia a donné quelques (menus) détails sur l’avenir qu’il réserve à son pôle "Santé digitale". L’activité B2C (soit l’ex start-up française Withings) est clairement la plus en ballotage, selon le directeur général de Nokia Rajeev Suri.

Nokia laisse entrevoir un avenir pour son activité santé… mais peut-être sans l’ex-Withings
[MWC 2018] Nokia laisse entrevoir un avenir pour son activité santé… mais peut-être sans l’ex-Withings © Nokia

Après avoir mis fin prématurément à ses projets en matière de réalité virtuelle, Nokia va-t-il sabrer son activité "Santé digitale" ? Le 15 février, l’entreprise finlandaise annonçait, dans un communiqué lapidaire, examiner "toutes les options stratégiques" possibles pour l’avenir de sa division Digital Health. Autrement dit, il pourrait se séparer de l’unité qui comprend l’ex-start-up française Withings, rachetée en 2016.

 

La santé, oui en B2B, moins en B2C

Dix jours plus tard, à l’occasion de sa conférence de presse au Mobile World Congress, le directeur général Rajeev Suri ne s’est pas étendu sur la question… tout en livrant quelques indices sur sa vision de l’avenir du numérique en santé. La revue d’options stratégiques engagée sur le pôle Santé "ne diminue pas notre capacité à jouer un rôle sur le marché de la santé B2B, sur le segment industriel, avec des produits de monitoring, de lien entre les médecins et patients…", a-t-il précisé. "Nous pourrions emprunter un chemin différent pour l’activité de santé grand public, mais l’activité B2B, le monitoring de patients, le wi-fi pour les établissements de santé, les produits pour le suivi à domicile… tout cela est prometteur".

 

Nokia va donc probablement continuer à explorer ces sujets mais "peut-être pas avec des appareils de fitness grand public", conclut Rajeev Suri en montrant du doigt la montre qu’il porte au poignet… une Nokia (ex-Withings) Activité. C'est donc bien la gamme d'appareils grand public de Withings qui semble particulièrement en sursis au sein du pôle Santé de Nokia. D’ailleurs, mis à part le changement de marque, aucune nouveauté matérielle n’a été présentée depuis le rachat et les mises à jour logicielles se sont faites extrêmement rares, au grand dam des utilisateurs. Les équipes de Withings développant aussi des outils B2B pour les chercheurs et médecins (l'application Patient Care a été lancée en 2017), une partie de l’activité pourrait être conservée mais sans doute pas les appareils trop grand public.

 

La santé n'en est qu'au début de sa révolution data

Pour bien marquer le fait qu’il ne s’éloigne pas totalement du marché de la santé, Rajeev Suri a listé comme l’une des cinq grandes tendances de 2018 "le début de la disruption massive et systémique du système de soins" grâce à la data. "Toute cette data va nourrir de meilleurs diagnostics, une prévention plus efficace, et une meilleure coordination entre acteurs de santé, le tout avec des coûts en baisse et une expérience patients améliorée", prédit Rajeev Suri.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale