Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nokia leste Microsoft, qui enregistre un déficit record

Les résultats de Microsoft sont vérolés par le rachat de la division mobile de Nokia. Le géant américain a dû intégrer à ses comptes trimestriels une charge de dépréciation de 7,6 milliards de dollars de son activité Devices & Services, héritée de l'acquisition en 2014 des terminaux du constructeur finlandais. Bilan des courses : le déficit du groupe se monte à 3,2 milliards de dollars. Un record. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nokia leste Microsoft, qui enregistre un déficit record
Nokia leste Microsoft, qui enregistre un déficit record © Copie d'écran Microsoft

Le rachat de la division mobile de Nokia coûte cher, très cher à Microsoft. Le groupe enregistre au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2014/2015 (avril à juin 2015) un énorme déficit de 3,2 milliards de dollars. Le plus important de son histoire.

 

Il a intégré à ses comptes trimestriels une charge de dépréciation de près de 7,6 milliards de dollars de son activité Devices & Services, héritée de l'acquisition en avril 2014 des mobiles de Nokia. Un montant supérieur à celui de ce rachat, qui lui a coûté 7,2 milliards de dollars.

 

7800 postes supprimés

 

Le nouveau patron de Microsoft Satya Nadella se rend à l’évidence : la stratégie de son prédécesseur Steve Ballmer, qui voulait bousculer le marché en lançant ses propres smartphones, a échoué. L'entreprise n’a pas réussi à se frayer une place entre les deux plates-formes dominantes : iOS d’Apple et Android de Google. Selon le cabinet IDC, Windows Phone ne représente que 2,7% des ventes au premier trimestre 2015, contre 78% pour Android et 18,3% pour iOS.

 

Microsoft a également enregistré une charge de 780 millions de dollars, liée à son vaste plan de restructuration annoncé début juillet : il prévoit la suppression de 7800 postes d’ici la fin de son exercice fiscal en cours, qui s'achèvera le 30 juin 2016. La société reste néanmoins largement rentable : son bénéfice annuel s'élève à 12,19 milliards de dollars.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media