Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms

Le nouveau dirigeant de la branche Microsoft Devices et ancien CEO de Nokia Stephen Elop a confirmé l'abandon de la marque Nokia pour les terminaux mobiles de Microsoft. Dans le même temps, The Verge a dévoilé l'existence d'un futur smartphone de la gamme Lumia, le Nokia Lumia "Superman", probable dernier modèle signé Nokia. L'entreprise finlandaise ne va pas mourir pour autant. Nokia Networks, sa division télécoms publie, elle, des résultats financiers en nette hausse.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms
Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms © Flickr CC - Micky

Le futur smartphone de Nokia serait en cours de production. Selon The Verge, Nokia plancherait sur un nouvel appareil s’inscrivant dans la gamme des Lumia. Baptisé "Superman", le smartphone pensé pour les selfies addicts grâce à sa caméra frontale de 5 millions de pixels. Il pourrait également s'agir du dernier smartphone de marque Nokia.

Microsoft, désormais propriétaire de la division mobile de Nokia a confirmé, le 28 avril par la voix de Stephen Elop, responsable de la branche Microsoft Mobile Devices, que Nokia ne serait plus utilisée en tant que marque pour ses smartphones. La firme de Redmond s'octroie le droit d'y recourir temporairement mais Microsoft réfléchirait à une nouvelle marque pour ses mobiles. Nokia devrait donc tirer sa révérence à l'industrie de la téléphonie mobile après son modèle "Superman"... mais perdurer dans le cadre d’autres activités.

Nokia Networks, l'atout du finlandais

Nokia conserve ses métiers des télécoms et réseaux. En effet, Nokia Networks, anciennement Nokia Siemens Networks (NSN), est une coentreprise née de la fusion des divisions Siemens Networks et Nokia Networks Business en 2007. Cette division réseaux et télécoms n'était pas concernée par l'acquisition par Microsoft. Depuis l'été 2013, le finlandais est même le seul maître à bord après le rachat de ses parts à Siemens.

A sa tête, Rajeev Suri, tout juste intronisé en remplacement de... Stephen Elop. L'homme connait bien l'entité qu'il dirige et dont il avait assuré l'intérim plusieurs mois durant. Pour l'entreprise finlandaise, le salut viendra donc de Nokia Networks qui travaille avec 90% des opérateurs à travers le monde notamment dans le marché du haut débit mobile. Classé troisième en parts de marché mondial en téléphonie mobile et deuxième dans les services de télécommunication, en 2013, Nokia Networks a dégagé un chiffre d'affaire de 12,7 milliards d'euros.

Sur le plan financier, Nokia a annoncé ce 29 avril une hausse du bénéfice de sa division d’équipements de réseaux sur le premier trimestre de l’année 2014 avec 216 millions d’euros (+10% par rapport à 2013). La première mesure de Rajeev Suri sera de redistribuer 2,25 milliards d’euros à ses actionnaires sous la forme de rachats d’actions et de dividendes.

Wassinia Zirar

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale