Tout le dossier Tout le dossier

Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms

Le nouveau dirigeant de la branche Microsoft Devices et ancien CEO de Nokia Stephen Elop a confirmé l'abandon de la marque Nokia pour les terminaux mobiles de Microsoft. Dans le même temps, The Verge a dévoilé l'existence d'un futur smartphone de la gamme Lumia, le Nokia Lumia "Superman", probable dernier modèle signé Nokia. L'entreprise finlandaise ne va pas mourir pour autant. Nokia Networks, sa division télécoms publie, elle, des résultats financiers en nette hausse.

Partager
Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms

Le futur smartphone de Nokia serait en cours de production. Selon The Verge, Nokia plancherait sur un nouvel appareil s’inscrivant dans la gamme des Lumia. Baptisé "Superman", le smartphone pensé pour les selfies addicts grâce à sa caméra frontale de 5 millions de pixels. Il pourrait également s'agir du dernier smartphone de marque Nokia.

Microsoft, désormais propriétaire de la division mobile de Nokia a confirmé, le 28 avril par la voix de Stephen Elop, responsable de la branche Microsoft Mobile Devices, que Nokia ne serait plus utilisée en tant que marque pour ses smartphones. La firme de Redmond s'octroie le droit d'y recourir temporairement mais Microsoft réfléchirait à une nouvelle marque pour ses mobiles. Nokia devrait donc tirer sa révérence à l'industrie de la téléphonie mobile après son modèle "Superman"... mais perdurer dans le cadre d’autres activités.

Nokia Networks, l'atout du finlandais

Nokia conserve ses métiers des télécoms et réseaux. En effet, Nokia Networks, anciennement Nokia Siemens Networks (NSN), est une coentreprise née de la fusion des divisions Siemens Networks et Nokia Networks Business en 2007. Cette division réseaux et télécoms n'était pas concernée par l'acquisition par Microsoft. Depuis l'été 2013, le finlandais est même le seul maître à bord après le rachat de ses parts à Siemens.

A sa tête, Rajeev Suri, tout juste intronisé en remplacement de... Stephen Elop. L'homme connait bien l'entité qu'il dirige et dont il avait assuré l'intérim plusieurs mois durant. Pour l'entreprise finlandaise, le salut viendra donc de Nokia Networks qui travaille avec 90% des opérateurs à travers le monde notamment dans le marché du haut débit mobile. Classé troisième en parts de marché mondial en téléphonie mobile et deuxième dans les services de télécommunication, en 2013, Nokia Networks a dégagé un chiffre d'affaire de 12,7 milliards d'euros.

Sur le plan financier, Nokia a annoncé ce 29 avril une hausse du bénéfice de sa division d’équipements de réseaux sur le premier trimestre de l’année 2014 avec 216 millions d’euros (+10% par rapport à 2013). La première mesure de Rajeev Suri sera de redistribuer 2,25 milliards d’euros à ses actionnaires sous la forme de rachats d’actions et de dividendes.

Wassinia Zirar

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Télécoms

Alcatel-Lucent et Nokia fusionnent : une vraie complémentarité... qui n’empêchera pas les coupes dans les effectifs

Editorial

Et pourquoi pas un Golden hello pour Michel Combes…

Éco - social

Les trois problèmes de la rémunération de Michel Combes

Télécoms

Alcatel-Lucent : début de polémique sur le montant des indemnités de départ de Michel Combes

Téléphonie mobile

l'UE donne son accord pour le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia

Télécoms

Alcatel-Lucent fait de Lannion un Bell Labs

Télécoms

Nokia : "Nous devions fusionner pour mieux investir", explique Michel Combes, DG d’Alcatel-Lucent

Télécoms

Alcatel-Lucent - Nokia : Hollande exige le maintien de l'emploi et une "recherche augmentée" en France

Télécoms

Alcatel-Lucent, de la CGE en 1898 à la fusion avec Nokia en 2015 en 14 dates

Géolocalisation

Le nouveau Nokia laisserait orphelins la cartographie de Nokia et l'activité câbles sous-marins d'Alcatel

Télécoms

Nokia et Alcatel-Lucent négocient une fusion

En un an et demi, Michel Combes a redonné des couleurs à Alcatel-Lucent

Télécoms

Nokia serait sur le point de racheter les réseaux mobiles d'Alcatel-Lucent

Télécoms

Alcatel-Lucent – Nokia : le futur champion européen capable de concurrencer Huawei ?

Télécoms

Michel Combes explique avoir milité pour un rachat global d'Alcatel par Nokia

Télécoms

Un rapprochement entre Nokia et Alcatel-Lucent serait un atout pour l’Europe

Investissements industriels

Microsoft dépouille Nokia de ses mobiles

Télécoms

Une partie des activités d'Alcatel-Lucent en Chine dans le viseur de Flextronics

Télécoms

Les actionnaires d’Alcatel-Lucent semblent résignés à la fusion avec Nokia

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS