Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nokia prend la tête d'Hexa-X, le projet de recherche européen sur la 6G

Nokia prend la tête du projet européen Hexa-X qui a vocation à mener des travaux de recherche sur la 6G et apporter des éléments de pré-standardisation. Ce consortium réunit différents acteurs qui pourront avoir des intérêts dans l'établissement de ce nouveau réseau.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nokia prend la tête d'Hexa-X, le projet de recherche européen sur la 6G
Nokia prend la tête d'Hexa-X, le projet de recherche européen sur la 6G © Unsplash - Pawel Czerwinski

Alors que la 5G commence seulement à être déployée, la recherche autour de la prochaine génération de réseau de communication sans fil a déjà débuté. Nokia prend la tête d'Hexa-X, un consortium réunissant entreprises et laboratoires de recherches autour de la 6G. Ce projet, mené sous la houlette de la Commission européenne, doit débuter le 1er janvier 2021 et durer deux ans et demi.

Réuni différents secteurs industriels
Hexa-X est la première initiative européenne officielle et cross-industries de recherche sur la 6G. Fournisseurs de réseaux, fournisseurs de services de communication, secteurs verticaux et fournisseurs de technologies, instituts européens de recherche en communication… Les membres du consortium viennent de tous les secteurs ayant des intérêts dans le développement de ce nouveau réseau de communication.

"À l'ère 6G, nous verrons des applications qui non seulement connecteront les humains aux machines, mais qui également les humains au monde numérique, assure Peter Vetter, Head of Access and Devices Research, Nokia Bell Labs, dans un communiqué. Une connexion aussi sécurisée et privée peut être utilisée pour des soins de santé préventifs ou même pour créer un réseau 6G avec un sixième sens qui comprend intuitivement nos intentions, rendant nos interactions avec le monde physique plus efficaces et anticipant nos besoins, améliorant ainsi notre productivité".

Avant d'en arriver là, le chemin est encore long. Nokia s'attend à ce que les systèmes 6G soient commercialisés en 2030, suivant le cycle typique de 10 ans entre les différentes générations de réseau de communication. Les partenaires vont notamment plancher sur des travaux de recherches en amont de l'établissement de ce nouveau réseau et sur le processus de pré-standardisation.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media