Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Nous avons confiance en Alcatel-Lucent", assure le PDG d'Orange

Dans une interview aux Echos ce 24 octobre, le PDG d'Irange Stéphane Richard revient sur les difficultés que traverse l'équipementier télécoms français Alcatel-Lucent. Il a également assuré exclure une mutualisation de son réseau mobile avec Free,
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nous avons confiance en Alcatel-Lucent, assure le PDG d'Orange
"Nous avons confiance en Alcatel-Lucent", assure le PDG d'Orange © Guillaume Paumier - Flickr - C.C

L'appel au patriotisme économique pour aider l'équipementier télécoms Alcatel-Lucent, le PDG d'Orange assure y avoir déjà pris part.

Dans une interview accordée aux Echos ce 24 octobre, Stéphane Richard assure qu'Orange le "deuxième client (d'Alcatel-Lucent) dans le monde", citant deux contrats signés avant l'été avec le fournisseur et sa collaboration au déploiement de la 4G avec l'installation de "la moitié des antennes 4G (d'Orange) en France dans des conditions parfaitement compétitives".

"Nous sommes fiers de jouer la carte Alcatel-Lucent (...) Ce sont plus de 200 emplois que nous avons aidés à sauver, à créer, et pour certains à rapatrier de Chine. Nous (leur) faisons confiance, Orange souhaite que notre fournisseur s’en sorte et que nous gardions ainsi une industrie européenne solide", martèle l'industriel.

"Cela me désole de voir les difficultés de nos équipementiers de réseaux, de constater que les six fabricants de mobiles européens ont disparu, et surtout qu’il n’y a toujours pas de Google européen", regrette Stéphane Richard.

Si le PDG d'Orange consent la nécessité d'une consolidation européenne dans les télécoms ("(Elle) va intervenir. Quatre opérateurs mobiles dans un pays, c’est souvent trop"), il exclut totalement une mutualisation de son réseau mobile avec Free, comme l'ont fait ses concurrents SFR et Bouygues Telecom entre eux : "En France, nous n’avons pas besoin de mutualisation. Nous avons déjà un accord d’itinérance avec Free qui court jusqu’en 2016".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media