"Nous regardons très attentivement ce qu'il se passe dans les objets connectés", confie le patron de Saint-Gobain Recherche

Mi-janvier, la start-up française Qivivo, qui commercialise un thermostat intelligent, a annoncé une levée de fonds de 900 000 euros, notamment auprès de Saint-Gobain. Les objets connectés pour la maison intéressent de plus en plus l’industriel spécialiste de l’habitat comme l’explique Gérald Fafet, directeur général de Saint-Gobain Recherche à nos confrères du Moniteur.

Partager

Le Moniteur - Pourquoi le groupe Saint-Gobain a-t-il choisi d’investir dans la société Qivivo ?

Gérald Fafet - Saint-Gobain a une politique d’ouverture vers les start-up depuis plusieurs années. C’est dans ce contexte que nous avons identifié cette société et avons été amenés à nous intéresser à son thermostat intelligent. Nous avons échangé autour du contenu technique du produit. Ce rapprochement s’est fait à un moment où Qivivo procédait à une nouvelle levée de fonds, nous avons donc saisi cette opportunité d’investir dans l’entreprise. Cela nous intéresse de savoir comment ce type d’objet connecté fonctionne, comment on le commercialise. Si notre investissement finit par être rentable, tant mieux, mais c’était surtout une opportunité d’aider une start-up en lien avec nos activités, qui plus est française.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien sur le site du Moniteur

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS