Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Nous regardons très attentivement ce qu'il se passe dans les objets connectés", confie le patron de Saint-Gobain Recherche

Mi-janvier, la start-up française Qivivo, qui commercialise un thermostat intelligent, a annoncé une levée de fonds de 900 000 euros, notamment auprès de Saint-Gobain. Les objets connectés pour la maison intéressent de plus en plus l’industriel spécialiste de l’habitat comme l’explique Gérald Fafet, directeur général de Saint-Gobain Recherche à nos confrères du Moniteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nous regardons très attentivement ce qu'il se passe dans les objets connectés, confie le patron de Saint-Gobain Recherche
"Nous regardons très attentivement ce qu'il se passe dans les objets connectés", confie le patron de Saint-Gobain Recherche © DR

Le Moniteur - Pourquoi le groupe Saint-Gobain a-t-il choisi d’investir dans la société Qivivo ?

Gérald Fafet - Saint-Gobain a une politique d’ouverture vers les start-up depuis plusieurs années. C’est dans ce contexte que nous avons identifié cette société et avons été amenés à nous intéresser à son thermostat intelligent. Nous avons échangé autour du contenu technique du produit. Ce rapprochement s’est fait à un moment où Qivivo procédait à une nouvelle levée de fonds, nous avons donc saisi cette opportunité d’investir dans l’entreprise. Cela nous intéresse de savoir comment ce type d’objet connecté fonctionne, comment on le commercialise. Si notre investissement finit par être rentable, tant mieux, mais c’était surtout une opportunité d’aider une start-up en lien avec nos activités, qui plus est française.

Retrouvez l'intégralité de cet entretien sur le site du Moniteur

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media