Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nouveau problème pour le "Full Self-Driving" de Tesla, qui rappelle 11 704 véhicules

Vu ailleurs Coup dur pour Tesla. L'entreprise a été contrainte de rappeler plus de 11 000 véhicules pour un problème logiciel concernant son système avancé d'aide à la conduite. Le constructeur a corrigé un défaut au niveau du freinage d'urgence par une mise à jour à distance.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nouveau problème pour le Full Self-Driving de Tesla, qui rappelle 11 704 véhicules
Nouveau problème pour le "Full Self-Driving" de Tesla, qui rappelle 11 704 véhicules © Unsplash / Marvin Meyer

Un problème supplémentaire pour Tesla et son système avancé d'aide à la conduite "Full Self-Driving". Tesla a été forcé de rappeler 11 704 véhicules en raison d'un problème de communication logiciel entraînant un freinage intempestif de certains véhicules par le déclenchement du système de freinage d'urgence. Cela pouvant entraîner des collisions avec des véhicules situés derrière, comme le rapporte Gizmodo.

Un défaut signalé et corrigé
Tesla a choisi de désinstaller FSD 10.3 sur une suite de véhicules des modèles S, X, 3 et Y à la suite de rapports d'erreurs de communication logicielle qui, dans certains cas, peuvent entraîner de "faux avertissements de collision avant" et enclencher le système de freinage automatique, selon le rappel émis par le constructeur. Si Tesla assure n'avoir été informé d'aucun accident résultant de ce problème, celui-ci augmente le risque de collision par l'arrière. Le constructeur ajoute avoir agi rapidement pour remédier aux bugs et avoir publié une mise à jour logicielle en direct pour les véhicules concernés.

Cela est le plus grand rappel de Tesla aux Etats-Unis lié à ses fonctionnalités d'aide à la conduite, selon Gizmodo. Dans une déclaration transmise au site d'informations, un porte-parole de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'autorité américaine en charge de la sécurité routière, a confirmé que Tesla a mis en œuvre un rappel impliquant 11704 véhicules. "Tesla à désinstallé la version FSD 10.3 après avoir reçu des rapports d'activation par inadvertance du système de freinage d'urgence automatique, a expliqué le porte-parole. Tesla a informé la NHTSA avoir mis à jour le logiciel et publié la version 10.3.1 du FSD pour les véhicules concernés". L'agence va poursuivre ses discussions avec le constructeur pour s'assurer que tout défaut de sécurité connu est rapidement traité.

Des développements suivis de près
L'annonce de ce rappel intervient moins d'un mois après que la NHTSA a transmis une lettre à Tesla lui demandant pourquoi le constructeur n'avait pas émis un rappel malgré la publication d'un correctif sur le système FSD via une mise à jour à distance. "N'importe quel constructeur réalisant une mise à jour à distance qui corrige un défaut entraînant un risque déraisonnable pour la sécurité des véhicules est tenu d'en informer la NHTSA dans un délai raisonnable", avait alors écrit l'agence.

Dès le départ, la NHTSA avait annoncé suivre de près le déploiement de la dernière mise à jour des Tesla équipées de l'option FSD. Une option d'abord déployée en version bêta auprès de quelques propriétaires aux Etats-Unis avant d'être plus largement diffusée. L'agence américaine a également lancé une enquête à la suite de 11 accidents durant lesquels le système Autopilot de Tesla était activé. L'organisme prévoit de décortiquer d'autres accidents impliquant des véhicules Tesla afin de vérifier l'incidence du système.

En juillet dernier, l'association de consommateurs américaine Consumer Reports a averti que le FSD manquait de garanties adéquates et que certains véhicules ont "manqué des virages, touché des buissons et se dirigeaient vers des véhicules stationnés". Des manquements à la sécurité supposés qui présentent des dangers non seulement pour les conducteurs de Tesla mais également pour les piétons, les cyclistes et autres automobilistes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.