Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Novartis invente le hackathon du diabète

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Novartis invente le hackathon du diabète
Novartis invente le hackathon du diabète

Alors que la France compte des millions de diabétiques de type 2, la filiale France de Novartis, le numéro un mondial de la pharmacie, a cherché un moyen innovant d’améliorer leur quotidien. Son idée, lancer un hackathon e-santé, en collaboration avec des associations de patients, des médecins, un blogueur, l’agence spécialisée BeMyApp et Polytech Paris UPMC. Fin mars, cette école d’ingénieurs a donc accueilli durant 48 heures une centaine de participants : développeurs, makers, patients, retraités, pharmaciens…

Regroupés en équipes, ils ont planché sur des applications ou services d’e-santé autour de cette maladie, qui se manifeste généralement après 40 ans via une concentration de sucre dans le sang trop élevée et qui peut générer des complications oculaires. Ils avaient auparavant été sensibilisés par des patients et des vidéos réalisées par les partenaires. Si, en interne, Novartis avait mobilisé ses experts en diabète et pathologies oculaires, ces derniers ne faisaient pas partie du jury.

"Bien qu’à l’origine de cette initiative, nous avons souhaité rester en retrait pour ne pas être juge et partie", explique Nicolas Le Moullec, chef de projet digital de Novartis. Sur les 17 idées présentées, trois projets (détecter la baisse de vision, visualiser plus simplement le taux de sucre des aliments et accompagner le jeune patient) ont été distingués pour leurs qualités ludiques et pratiques. Ils se sont partagé une dotation de 10 000 euros. "Aucun projet n’était hors sujet, confie Nicolas Le Moullec. Nous avons donc décidé de leur offrir à chacun une infographie pour les aider à mobiliser ensuite des financeurs, des associations de patients…" Chaque groupe reste propriétaire et éditeur de son idée. Mais Novartis compte bien aider certains à les concrétiser.

Gaëlle Fleitour

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale