Nreal lève 60 millions de dollars auprès d'Alibaba pour ses lunettes de réalité augmentée

La start-up chinoise Nreal, qui développe des lunettes de réalité augmentée pour le grand public, lève 60 millions de dollars auprès d'Alibaba. Un apport financier qui va l'aider à augmenter ses investissements en R&D et renforcer ses partenariats avec des développeurs pour proposer un catalogue de contenus le plus large possible.

Partager
Nreal lève 60 millions de dollars auprès d'Alibaba pour ses lunettes de réalité augmentée
Les Light de Nreal.

Nreal, start-up chinoise qui fabrique des lunettes de réalité augmentée, lève 60 millions de dollars. Un nouvel apport financier annoncé le 29 mars 2022 qui est mené par le géant de l'e-commerce Alibaba. Cette levée de fonds en série C qui vise à augmenter ses investissements en R&D, accélérer son expansion à l'international et renforcer ses partenariats avec les développeurs et les partenaires pour proposer une large offre de contenues à ses clients.

Lors d'une précédente levée, de 40 millions de dollars, Nreal avait notamment séduit une filiale de Baidu et un concurrent de TikTok (Douyin en Chine). En septembre dernier, la start-up a également collecté 100 millions de dollars. Elle était alors valorisée 700 millions de dollars.

Deux paires de lunettes
La start-up fondée en 2017, commercialise déjà deux paires de lunettes : les Light et la deuxième génération baptisée Air. La capacité de calcul n'est pas intégrée aux lunettes elles-mêmes qui fonctionnent en étant connectées à un smartphone Android ou à un module dédié. Ces lunettes sont principalement commercialisées en Corée du Sud, au Japon, en Espagne et aux Etats-Unis.

Les Air s'apparentent à des lunettes de soleil. Elles sont relativement petites et facilement transportables. Elles peuvent projeter un écran de 201 pouces, selon la start-up, avec un champ de vision de 46° et une résolution de 1080p. Les branches des lunettes peuvent être ajustées pour bien tenir sur les oreilles. Au-delà des lunettes elles-mêmes, le succès de Nreal devrait reposer sur le catalogue de contenus proposés.

Un secteur qui intéresse
Est-ce cet investissement d'Alibaba dans Nreal précède une collaboration plus approfondie ? Nreal et Nio ont annoncé, après que le constructeur de véhicule électrique ait investit dans la start-up, travailler sur des lunettes de réalité augmentée conçues pour les trajets à bord des véhicules électriques, rappelle CNBC. Et Alibaba a déjà annoncé son intention de lancer cette année des lunettes de réalité augmentée spécifiquement conçues pour les réunions virtuelles.

Ils ne sont pas les seuls à travailler sur des lunettes de réalité augmentée. Meta a dévoilé des lunettes connectées fabriquée en partenariat avec Ray-Ban. Snap s'est récemment emparé de la start-up française NextMind pour intégrer sa technologie à ses futures lunettes de réalité augmentée. Magic Leap, dont le parcours a été semé d'embuches, fignole ses nouvelles lunettes de réalité augmentée, les Magic Leap 2, qui doivent sortir dans le courant de l'année. Google, qui travaille sur un système d'exploitation dédié, a récemment racheté le spécialiste des MicroLED Raxium. Ce marché encore naissant semble prometteur pour les grandes entreprises technologiques.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS