Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[NRF 2018] 6 innovations qui préfigurent le magasin du futur de Walmart

Dans sa guerre anti-Amazon, Walmart innove et multiplie les solutions en magasin pour garantir une expérience omnicanale et sans couture à ses clients. Laurent Desegur, VP Front End Engineering et Mobile de Walmart Labs, en présente six majeures à L’Usine Digitale.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

6 innovations qui préfigurent le magasin du futur de Walmart
[NRF 2018] 6 innovations qui préfigurent le magasin du futur de Walmart © Walmart

Pour éliminer tous les points de friction en magasin et sur le site, Walmart innove constamment. Voici comment l’enseigne construit petit à petit son magasin du futur au travers de six innovations, présentés par  Laurent Desegur, VP Front End Engineering et Mobile de Walmart Labs,  à L’Usine Digitale. Objectifs principaux : diminuer l’attente en caisse et assurer la disponibilité des  produits.


Scan & Go
Au travers de l’application, les gens scannent les produits et les posent directement dans leur panier. A la sortie du magasin, il suffit de présenter un QR code et de payer. "Les consommateurs peuvent ainsi sortir du magasin sans attendre 30 minutes à la caisse". Et à la question de la fraude, Laurent Desegur répond : "Nous avons établi des critères (tenus secrets, ndlr) qui permettent de déterminer des profils de consommateurs susceptibles de frauder ou pas. Des algorithmes nous permettent de déterminer des modèles répétitifs." Après un pilote lancé en mars 2017, Walmart a annoncé le 10 janvier 2018 un déploiement dans 100 magasins aux États-Unis.


Pick-up Tower
Toujours pour faire gagner du temps aux clients, l’enseigne a installé à l’entrée des magasins des distributeurs automatiques qui permettent d’accéder plus rapidement aux produits les plus vendus et de payer directement. La solution a été mise en place courant 2017 dans 100 magasins et devrait être déployée à plus grande échelle. "C’est un grand succès. Cela évite de naviguer dans les allées et d’aller beaucoup plus vite", assure Laurent Desegur.


Endless Aisle
Dans certains rayons, Walmart a installé des tablettes tactiles qui aident les clients à trouver exactement ce qu'ils recherchent. Si le produit n’est pas disponible en magasin, ils peuvent les commander directement en ligne.

Cette solution est actuellement testée dans deux magasins : "Mais ce n’est pas simple  à déployer car on doit construire cela avec des technologies qui ont été développées il y a plusieurs années. Le problème est de pouvoir construire des nouvelles solutions sur de l’ancien",  convient Laurent Desegur.

Walmart Pay
Le distributeur a lancé un moyen de paiement maison. Disponible depuis l’application, Walmart Pay permet à l’utilisateur de payer simplement et rapidement, à partir de son smartphone dans les magasins de l’enseigne. S’il ne peut divulguer les chiffres, Laurent Desegur nous apprend que la solution est plus utilisée qu’Apple Pay dans les magasins de l’enseigne. Une réussite pour Walmart qui s’explique aussi par le fait que les bons cadeaux et les coupons de réduction peuvent directement crédités via l’application.

Si la solution est aujourd’hui uniquement disponible chez Walmart, Laurent Desegur n’exclut pas une ouverture à d’autres enseignes. "Cela dépendra aussi des attentes des consommateurs. Mais ce n’est pas encore à l'ordre du jour".

Robot inventaire
Au-delà des points de friction en caisse, Walmart teste dans 50 magasins pilotes un robot autonome qui effectue les inventaires en rayon. Doté d’une caméra, le robot, développé par Bossa Nova, scanne les allées et les étagères et détecte si les produits sont disponibles ou non. Les données sont remontées en temps réel auprès des chefs de rayon qui peuvent ainsi procéder au réassort plus rapidement.


Pick-up to store et pick-up discount
Nouveau aussi pour l’enseigne : le pick-up en magasin.  "Lorsque l’on commande un produit en ligne, on peut se faire livrer directement en magasin, au même prix, sans frais de livraison", explique Laurent Desegur. Une solution moins innovante, puisque déjà courante en France avec le fameux "Click and Collect", mais que l’enseigne compte bien déployer.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale