Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Numa ouvre un espace dédié à l'AR/VR à Paris

Numa se réinvente en ouvrant un espace dédié à la réalité virtuelle et augmentée. Ce "Pavillon" a pour objectif de faire découvrir les technologies immersives aux entreprises et de les aider à comprendre comment elles peuvent leur être utile. A terme, Numa compte aussi s'en servir pour servir ses stages de transformation digitale à plus grande échelle, sans que les apprenants n'aient à se déplacer.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Numa ouvre un espace dédié à l'AR/VR à Paris
Numa ouvre un espace dédié à l'AR/VR à Paris © Guittet Pascal

Numa Paris et la start-up Antilogy ont annoncé le 14 mars 2018 la création d'un nouvel espace dédié à la réalité virtuelle et augmentée. Baptisé "Le Pavillon" en référence aux expositions universelles des temps passés, le lieu est installé au rez-de-chaussée de Numa à Paris. Il s'étend sur 250 m2, comporte 20 postes de travail et met à disposition 35 casques de divers fabricants (Microsoft HoloLens, Oculus Rift, HTC Vive, Pico Goblin...).

 

Un espace de découverte et d'idéation dédié aux entreprises

L'objectif de cet espace est triple : faire découvrir la réalité virtuelle et augmentée aux entreprises lors de stages d'initiation ou de renforcement de la cohésion de groupe ; former les professionnels pour leur permettre de mieux appréhender les technologies en fonction de leur filière et du cas d'usage qu'ils recherchent (Le Pavillon explique avoir recensé 150 cas d'usage pertinents de ces technologies) ; et faire office de "showroom" pour les sociétés souhaitant présenter un nouveau produit ou service.

 

"Les séances d'idéation, pour aider les gens à savoir ce qu'ils veulent faire, joueront un rôle important dans cet espace," commente Bertrand Wolff, co-fondateur d'Antilogy. L'usage évènementiel s'étendra aussi à des masterclass, des concours ou des débats d'experts. "L'idée est d'évangéliser ces nouvelles technologies auprès des entreprises, reprend Betrand Wolff. Nous faisions au départ du contenu immersif, mais nous avons réalisé qu'apporter ces outils au plus grand nombre était un enjeu supérieur."

 

Accès gratuit pour les étudiants

La monétisation variera en fonction des publics et des évènements. L'accès sera généralement gratuit pour les étudiants et enseignants mais payant pour les entreprises. Dans le cas de Masterclass, les exposants pourraient être amenés à payer tandis que les visiteurs rentreront gratuitement.

 

Fini l'espace coworking de Numa

Le Pavillon prend la place de l'espace de coworking que proposait Numa Paris jusqu'ici. Une évolution cohérente pour sa directrice, Marie-Vorgan Le Barzic. "Notre offre de coworking, qui était gratuite, était une persistance du passé. Nous avons été les premiers à le proposer en 2008, mais aujourd'hui ces espaces sont partout."

 

Numa veut "Scaler" son offre grâce à la réalité virtuelle

Elle voit par ailleurs la réalité virtuelle comme une extension logique de l'offre de Numa. "Ce sera pour nous un levier de scalabilité. Nous offrons aux entreprises une expérience qui leur montre qu'elles peuvent travailler différemment, mais cela implique de se déplacer jusque dans nos locaux. La VR a la particularité de pouvoir être expérientielle même à distance. Elle va nous permettre de découpler notre offre de la présence physique." Comprendre que Numa pourrait à terme proposer des stages immersifs à une très grande échelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale