Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nuro lève 500 millions de dollars pour accélérer le déploiement de ses robots autonomes de livraison

Levée de fonds Créée par deux anciens ingénieurs de Google, la start-up Nuro boucle un nouveau cycle de financement. Celle qui a notamment séduit Walmart et Kroger espère déployer rapidement son robot de livraison autonome et sans contact.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nuro lève 500 millions de dollars pour accélérer le déploiement de ses robots autonomes de livraison
Nuro lève 500 millions de dollars pour accélérer le déploiement de ses robots autonomes de livraison © Nuro

La start-up Nuro, spécialisée dans les robots de livraison, a annoncé le 9 novembre avoir levé 500 millions de dollars en série C. Ces fonds vont lui permettre d'étendre la disponibilité de son service aux Etats-Unis, avec en ligne de mire Houston, au Texas.

Ce tour de table mené par T. Rowe Price Associates fait entrer de nouveaux investisseurs au capital de la jeune pousse, à l'instar de Fidelity Management & Research Company et Baillie Gifford, aux côtés de ses partenaires historiques que sont SoftBank Vision Fund 1 et Greylock. Il porte la valorisation totale de la société à 5 milliards de dollars.

Investisseurs et retailers déjà conquis
Pour rappel, Nuro a été fondée en 2016 par deux anciens ingénieurs de Google, Dave Ferguson et Jiajun Zhu. La société, qui est basée en Californie, s’est à ses débuts concentrée sur la conception d’un véhicule autonome électrique à basse vitesse, baptisé R1, et dédié à la livraison de colis. Dès 2018, elle s’associe au géant américain de la distribution Kroger pour tester un premier service de livraison en Arizona. La particularité de Nuro est d’avoir embarqué sa technologie sur des véhicules Toyota Prius, en présence d'un opérateur à bord, avant d’expérimenter son robot de livraison R1.

La société a pour objectif de déployer un service local de livraison de produits alimentaires, épicerie ou plats chauds, mais aussi des colis de médicaments délivrés sur ordonnance. Elle a développé un véhicule de deuxième génération, connu sous le nom de R2, et dédié à la livraison de repas préparés par les restaurants. Elle conclut des partenariats avec des enseignes comme CVS, Domino’s et Walmart, et opère des livraisons en empruntant les routes publiques en Arizona, en Californie et au Texas.

En février 2019, le Japonais SoftBank Vision Fund fait le pari de sa technologie et lui injecte près d’un milliards de dollars. Cet investissement permet à la start-up de doubler sa valorisation, à 2,7 milliards de dollars et d’atteindre une masse salariale de plus de 650 employés. Ces fonds disponibles ont vraisemblablement permis à Nuro d’accélérer dans un contexte de pandémie de Covid-19 et le plébiscite des solutions dédiées au commerce sans contact.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media