Nvidia et l'Université de Floride vont construire le supercalculateur "le plus rapide du monde" dédié à l'IA

Nvidia et l'Université de Floride collaborent pour construire le supercalculateur "le plus puissant du monde universitaire" dédié à l'IA. L'objectif est d'effectuer des recherche sur la montée des eaux, la médecine personnalisée ou encore le vieillissement de la population...

Partager
Nvidia et l'Université de Floride vont construire le supercalculateur

Nvidia a signé un partenariat avec l'Université de Floride (UF) pour construire "le supercalculateur le plus rapide du monde universitaire" dédié à l'intelligence artificielle, annonce le concepteur américain dans un communiqué le 21 juillet.

Une puissance de calcul de 700 pétafops
La machine sera dotée d'une capacité de calcul de 700 pétaflops. Pour comparaison, Summit – le supercalculateur le plus rapide au monde à l’heure actuelle – peut atteindre jusqu'à 200 pétaflops en pic de performance. Dans le cadre de ce partenariat, l'université américaine va également améliorer son supercalculateur actuel, HiPerGator, avec l'architecture NVIDIA DGX SuperPOD récemment annoncée. Ce système sera opérationnel début 2021.

Ce projet repose sur un partenariat public-privé de 70 millions de dollars, 50 millions proviennent de Nvidia et le reste de l'UF. "Nous avons créé un modèle de coopération public-privé puissant et reproductible pour le bénéfice de tous", a déclaré Chris Malachowsky, un des cofondateurs Nvidia, lors d'un événement en ligne.


Faire des recherches sur la montée des mers ou la médecine personnalisée
Grâce à cette nouvelle machine, les scientifiques pourront mener des recherches plus poussées sur des questions telles que la montée des mers, le vieillissement de la population, la sécurité des données, la médecine personnalisée… L'UF prévoit ainsi de former 30 000 diplômés spécialisés dans l'IA d'ici 2030.

Par ailleurs, le NVIDIA Deep Learning Institute collaborera avec l'université pour développer de nouveaux programmes et cours pour les étudiants, y compris une programmation adaptée aux besoins des jeunes adultes et des adolescents pour encourager leur intérêt dans l'IA afin de "mieux les préparer aux futures opportunités d'éducation et d'emploi", explique Nvidia.

Le géant américain de semi-conducteurs espère également que ce supercalculateur participera à la lutte contre la pandémie de Covid-19. En France, ce sont les supercalculateurs Joliot-Curie et Occigen qui ont fourni un accès prioritaire à une grande partie de leurs ressources de calcul à des équipes de chercheurs européens travaillant sur le SARS-CoV-2. Notons également que le projet Folding@Home a vu un afflux massif de nouveaux utilisateurs depuis l’annonce de sa participation à la lutte contre la pandémie. Il a franchi le 25 mars la barrière de l'exaflop.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS