Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nvidia met officiellement fin à son offre de rachat d'Arm

C'est désormais officiel : la fusion de Nvidia et d'Arm n'aura pas lieu. Les deux entreprises ont capitulé face aux régulateurs, qui se montraient très circonspect quant à ce rapprochement. Il aurait créé un titan des semiconducteurs dont beaucoup craignait d'hypothétiques abus de position dominante.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nvidia met officiellement fin à son offre de rachat d'Arm
Nvidia met officiellement fin à son offre de rachat d'Arm © Nvidia

Échec cuisant pour l'opération de rachat du champion britannique Arm (détenu par le groupe japonais Softbank) qu'avait entamé Nvidia en septembre 2020. Très ambitieux (avec un montant de plus de 40 milliards de dollars), le projet n'aura pas survécu aux inquiétudes des régulateurs, qui y voyaient un sérieux risque antitrust. Nvidia a annoncé son arrêt par un communiqué publié le 7 février au soir. Plusieurs enquêtes étaient en cours, à la fois aux Etats-Unis, dans l'Union européenne et au Royaume-Uni. Softbank prépare désormais l'introduction d'Arm en bourse.

Nvidia avait tenté de montrer sa bonne foi par de multiples promesses et concessions, mais n'a pas su convaincre. Il faut dire que de nombreuses entreprises se sont opposées au rachat, dont Qualcomm, Intel, Amazon, Microsoft et Google. Concurrents directs de Nvidia pour certains, mais aussi clients d'Arm souhaitant éviter d'être trop dépendants d'une seule entreprise, les raisons de leurs inquiétudes n'étaient pas dures à comprendre. La fusion des deux entreprises aurait créé un titan des puces, Nvidia dominant le marché des GPU dédiés tandis que les microarchitectures d'Arm sont la base de la majorité des System-on-a-Chip du marché.

Suivant les termes de l'accord signé le 13 septembre 2020, Softbank conservera la somme de 1,25 milliard de dollars que Nvidia lui avait versé. De son côté, Nvidia continuera à bénéficier de sa généreuse licence Arm qui court sur 20 ans. Jensen Huang, cofondateur et CEO de Nvidia, a déclaré sa volonté de continuer à travailler étroitement avec Arm pour des décennies malgré l'échec du rachat. L'introduction en bourse d'Arm est prévue pour l'année fiscale se terminant le 31 mars 2023.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.