Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nvidia s'associe à Ericsson et Red Hat pour virtualiser les réseaux télécoms

Nvidia convoite le marché télécoms avec sa plate-forme d'intelligence "at the edge", Nvidia EGX. L'entreprise vient d'annoncer une collaboration avec Ericsson pour étudier les usages et la rentabilité de réseaux d'accès radio 5G virtualisés. Elle collabore aussi avec Red Hat autour des plates-formes EGX et Red Hat OpenShift.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nvidia s'associe à Ericsson et Red Hat pour virtualiser les réseaux télécoms
Nvidia s'associe à Ericsson et Red Hat pour virtualiser les réseaux télécoms © Julien Bergounhoux

A l'occasion du MWC de Los Angeles, déclinaison américaine du salon télécom de Barcelone, Nvidia et Ericsson ont annoncé une collaboration autour de la virtualisation des réseaux d'accès radio 5G (RAN). L'annonce a eu lieu le 21 octobre 2019. Concrètement, Ericsson installera la plate-forme Nvidia EGX, dédiée à l'intelligence artificielle "at the edge", dans ses antennes relais. Une technologie qui présage, d'après Jensen Huang, patron de Nvidia, l'avènement des réseaux définis au niveau logiciel (software-defined networks) dans les télécoms. Nvidia EGX avait été annoncé en mai 2019 au salon Computex.

 

L'intérêt de cette approche est une plus grande flexibilité dans le type de services déployés (IA, IoT, XR, gaming...), rendue possible par l'ajout d'une nouvelle fonctionnalité de "network slicing" dans la norme 5G. Le résultat est un contrôle bien plus fin et une meilleure optimisation des ressources réseaux pour les opérateurs télécom.

 

Les GPU en remplacement des ASIC

L'un des intérêts d'utiliser des GPU est le coût : les équipementiers télécoms utilisaient jusqu'à présent des puces dédiées qu'ils concevaient en interne, des ASICs. Un processus de développement long et très coûteux, même si le résultat est un équipement spécifiquement adapté aux tâches qu'il effectue. En comparaison les GPUs évoluent très vite et leur coût va donc aussi rapidement baisser, d'après Jensen Huang. Ils sont aussi beaucoup plus flexibles et permettent de mettre en place de nouveaux usages au travers de mises à jour logicielles. A noter cependant qu'aucune solution n'est encore prête à être commercialisée. Les deux partenaires vont pour le moment étudier la faisabilité économique de cette approche par rapport à la méthode traditionnelle.

 

Red Hat et Nvidia poussent des réseaux télécoms adaptables

Autre annonce, avec Red Hat cette fois-ci, toujours autour des réseaux 5G définis au niveau logiciel. Les plates-formes EGX et Red Hat OpenShift fonctionneront ensemble pour aider les opérateurs à mieux déployer la 5G. Elles sont complétées par le kit de développement logiciel Nvidia Arial, qui permet de créer un réseau "élastique", avec une allocation des ressources variant en fonction de la demande dans la journée. Les services tournent tous dans des containers sur Kubernetes. Deux premiers clients se montrent déjà intéressés : le Japonais Softbank et le Coréen KDDI.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale