Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nvidia suspend ses essais de véhicules autonomes

Sans surprise, Nvidia a annoncé qu'il arrête temporairement ses propres essais de véhicules autonomes. Toutefois, l'entreprise poursuit le développement de cette technologie en annonçant la sortie de Drive Constellation et en poursuivant la collecte de données effectuée avec des véhicules avec chauffeur.
mis à jour le 28 mars 2018 à 17H16
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nvidia suspend ses essais de véhicules autonomes
Uber utilise la technologie de Nvidia dans ses voitures et camions autonomes. © Gregory J Murphy

Dans le sillage de l'accident mortel causé par un robot-taxi d'Uber, Nvidia a annoncé mardi 27 mars 2018, en marge de sa conférence GTC 2018 qu'il "arrête temporairement [ses propres] essais de véhicules autonomes sur route ouverte", comme le relève The Verge. Il est nécessaire de comprendre ce qui s'est passé et pourquoi une femme est décédée après avoir été percutée par une voiture autonome Uber embarquant les technologies de Nvidia avant de poursuivre de quelconques essais, explique en substance la société. Les véhicules autonomes de Nvidia circulent notamment en Californie et dans le New Jersey.

 

Cette annonce ne surprend pas tellement. Uber, qui utilise les technologies de Nvidia pour ses voitures et camions autonomes, a déjà annoncé qu'il cessait temporairement ses essais. Les autorités de l'Arizona ayant de leur côté suspendu l'autorisation d'Uber lui permettant de mener ces essais.

 

Nvidia a plus de 370 partenaires

A la conférence GTC 2018, questionné en référence à Uber sur le fait que certaines entreprises utilisant ses technologies vont peut-être "trop vite" dans leur déploiement, le CEO de Nvidia Jensen Huang a rappelé que 370 partenaires utilisent Nvidia Drive à travers le monde aujourd’hui. Il a aussi précisé qu’il s’agit d’une plate-forme ouverte et qu’une entreprise est libre de n’en utiliser qu’un composant physique et d’y appliquer ses propres logiciels et algorithmes s’il le souhaite. Il a cependant admis que de nombreux aspects de la conduite autonome ne sont aujourd’hui pas résolus, citant entre autres la perception ou la fusion des données des capteurs. Mais il a également appelé à ne pas juger Uber trop vite. "Nous devons d’abord laisser à Uber une chance d’expliquer ce qui s’est passé. Ils ont des ingénieurs qui prennent ces choses très au sérieux, et je peux vous assurer qu’ils sont dévastés par ce qui s’est produit. Avant d’en savoir plus sur l’incident, je ne les jugerai pas. Personne chez Nvidia ne sait ce qui s’est produit."

 

Toyota, Mercedes, Audi, Volkswagen, ou encore Tesla…  Nvidia travaille avec beaucoup de constructeurs et autres acteurs pour le développement du véhicule autonome, dont 25 se concentrent sur des robots-taxis entièrement autonome, comme l'a rappelé le CEO de Nvidia Jensen Huang. Toyota a d'ailleurs déjà annoncé arrêter temporairement ses essais. D'autres constructeurs vont-ils suivre le mouvement ?

 

Un simple coup de frein ?

Toutefois, Nvidia a précisé que le reste de sa flotte de véhicules conduits par des personnes et collectant des données afin de développer plus encore ses logiciels de conduite autonome continue d'opérer. Et l'entreprise affirme ses ambitions dans la conduite autonome puisqu'elle a dévoilé mardi 27 mars Drive Constellation, un produit qui va permettre aux constructeurs automobile d'entraîner les systèmes de conduite autonome virtuellement en amont de leur déploiement sur la route.

 

La filiale de Google Waymo, quant à elle, a annoncé qu'elle va déployer 20 000 Jaguar I-Pace autonomes. Si l'accident d'Uber rend plus prudent les constructeurs sur le déploiement des véhicules autonomes, il ne semble pas, pour l'instant en tout cas, arrêter le déploiement de cette technologie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale