Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

NXP Caen : délai rallongé pour trouver un repreneur

Social
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La direction de NXP, ex-Philips Semi-conducteurs, a décidé de prolonger le délai pour permettre à l'usine de Caen (Calvados) de trouver un repreneur. Mis en vente en septembre 2008, le site, spécialisé dans la conception de circuits intégrés, avait auparavant jusqu'au 31 décembre pour trouver un repreneur, mais aucune proposition concrète n'a été faite. Certaines sociétés ont voulu racheter le matériel ou les brevets mais aucune ne s'est présentée avec un véritable projet industriel, permettant le pérennisation de l'emploi. Le P-DG de NXP France, Jean-Yves Muller, cherche une société travaillant dans le secteur de l'électronique et des semi-conducteurs, mais la tâche s'avère compliquée. 

Aujourd'hui, l'entreprise dispose de temps supplémentaire, sans échéance, c'est-à-dire une dernière chance pour les salariés du site de la côte de Nacre. Si l'usine ferme, 371 postes seront supprimés. Une vingtaine de personnes doivent être transférés sur le centre de recherche NXP à Colombelles près de Caen, baptisé Effiscience. Ce site est aussi touché par la suppression de 90 postes sur 630.

Adèle Bouet

A lire aussi :
NXP : suspension provisoire du plan social, le 09/01/09
L'impact social s'alourdit pour NXP France à Caen, le 30/09/08
Semi-conducteurs : nouvelle restructuration chez NXP, le 12/09/08

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est parue. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.
 

 
media